• Barkhane: Opération Militaire Conjointe Transfrontalière « Bourkane »
    L’opération militaire conjointe transfrontalière (OMCT) « Bourkane » s’est déroulée du 17 au 31 octobre 2016, de part et d’autre de la frontière malo-mauritanienne. Cette opération a permis d’atteindre, sur le terrain, les objectifs définis au cours d’une planification tripartite qui s’était tenue à Bamako du 31 juillet au 5 août 2016, entre les forces armées maliennes (FAMa), les forces armées mauritaniennes (FARIM) et la force Barkhane.Crédits photo: EMA
  • Barkhane: Opération Militaire Conjointe Transfrontalière « Bourkane »
    L’opération militaire conjointe transfrontalière (OMCT) « Bourkane » s’est déroulée du 17 au 31 octobre 2016, de part et d’autre de la frontière malo-mauritanienne. Cette opération a permis d’atteindre, sur le terrain, les objectifs définis au cours d’une planification tripartite qui s’était tenue à Bamako du 31 juillet au 5 août 2016, entre les forces armées maliennes (FAMa), les forces armées mauritaniennes (FARIM) et la force Barkhane.Crédits photo: EMA
  • Barkhane: Opération Militaire Conjointe Transfrontalière « Bourkane »
    L’opération militaire conjointe transfrontalière (OMCT) « Bourkane » s’est déroulée du 17 au 31 octobre 2016, de part et d’autre de la frontière malo-mauritanienne. Cette opération a permis d’atteindre, sur le terrain, les objectifs définis au cours d’une planification tripartite qui s’était tenue à Bamako du 31 juillet au 5 août 2016, entre les forces armées maliennes (FAMa), les forces armées mauritaniennes (FARIM) et la force Barkhane.Crédits photo: EMA
  • Barkhane: Opération Militaire Conjointe Transfrontalière « Bourkane »
    L’opération militaire conjointe transfrontalière (OMCT) « Bourkane » s’est déroulée du 17 au 31 octobre 2016, de part et d’autre de la frontière malo-mauritanienne. Cette opération a permis d’atteindre, sur le terrain, les objectifs définis au cours d’une planification tripartite qui s’était tenue à Bamako du 31 juillet au 5 août 2016, entre les forces armées maliennes (FAMa), les forces armées mauritaniennes (FARIM) et la force Barkhane.Crédits photo: EMA
  • Barkhane: Opération Militaire Conjointe Transfrontalière « Bourkane »
    L’opération militaire conjointe transfrontalière (OMCT) « Bourkane » s’est déroulée du 17 au 31 octobre 2016, de part et d’autre de la frontière malo-mauritanienne. Cette opération a permis d’atteindre, sur le terrain, les objectifs définis au cours d’une planification tripartite qui s’était tenue à Bamako du 31 juillet au 5 août 2016, entre les forces armées maliennes (FAMa), les forces armées mauritaniennes (FARIM) et la force Barkhane.Crédits photo: EMA
  • Barkhane: Opération Militaire Conjointe Transfrontalière « Bourkane »
    L’opération militaire conjointe transfrontalière (OMCT) « Bourkane » s’est déroulée du 17 au 31 octobre 2016, de part et d’autre de la frontière malo-mauritanienne. Cette opération a permis d’atteindre, sur le terrain, les objectifs définis au cours d’une planification tripartite qui s’était tenue à Bamako du 31 juillet au 5 août 2016, entre les forces armées maliennes (FAMa), les forces armées mauritaniennes (FARIM) et la force Barkhane.Crédits photo: EMA
  • Barkhane: Opération Militaire Conjointe Transfrontalière « Bourkane »
    L’opération militaire conjointe transfrontalière (OMCT) « Bourkane » s’est déroulée du 17 au 31 octobre 2016, de part et d’autre de la frontière malo-mauritanienne. Cette opération a permis d’atteindre, sur le terrain, les objectifs définis au cours d’une planification tripartite qui s’était tenue à Bamako du 31 juillet au 5 août 2016, entre les forces armées maliennes (FAMa), les forces armées mauritaniennes (FARIM) et la force Barkhane.Crédits photo: EMA
  • Barkhane: Opération Militaire Conjointe Transfrontalière « Bourkane »
    L’opération militaire conjointe transfrontalière (OMCT) « Bourkane » s’est déroulée du 17 au 31 octobre 2016, de part et d’autre de la frontière malo-mauritanienne. Cette opération a permis d’atteindre, sur le terrain, les objectifs définis au cours d’une planification tripartite qui s’était tenue à Bamako du 31 juillet au 5 août 2016, entre les forces armées maliennes (FAMa), les forces armées mauritaniennes (FARIM) et la force Barkhane.Crédits photo: EMA

Barkhane : Opération Militaire Conjointe Transfrontalière « Bourkane »

L’opération militaire conjointe transfrontalière (OMCT) « Bourkane » s’est déroulée du 17 au 31 octobre 2016, de part et d’autre de la frontière malo-mauritanienne. Cette opération a permis d’atteindre, sur le terrain, les objectifs définis au cours d’une planification tripartite qui s’était tenue à Bamako du 31 juillet au 5 août 2016, entre les forces armées maliennes (FAMa), les forces armées mauritaniennes (FARIM) et la force Barkhane.

Commandée depuis un poste de commandement tripartite installé à Tombouctou, cette OMCT avait pour objectif de contrôler la zone frontalière de la région de Lerneb, au sud-ouest de Tombouctou, tout en affirmant la présence des FAMa dans une zone fréquentée par des groupes terroristes et des trafiquants.

Opération tripartite majeure, « Bourkane » a engagé trois compagnies d’infanterie maliennes, un groupe spécial d’intervention et une compagnie spéciale d’intervention mauritaniens, le tout avec le soutien d’un détachement de liaison et d’assistance opérationnelle (DLAO) et d’un sous-groupement tactique « désert » blindé (SGTD-B) de la force Barkhane. L’ensemble était appuyé par les moyens aériens des trois partenaires. Au total, près de 500 militaires ont pris part à cette OMCT.

Au cours de cette opération, avec les militaires des FARIM, à l’ouest de la frontière malienne, et avec l’appui du groupement tactique blindé Barkhane (GTD Conti), les FAMa ont effectué un contrôle de zone dans la durée et ont pu affirmer leur présence dans un secteur où leur liberté d’action était auparavant contestée.

Cette opération leur a également permis d’établir sur zone un dialogue avec les membres du mouvement arabe de l’Azawad (MAA – un groupe armé signataire de l’Accord d’Alger qui opère dans la région), mais aussi de nouer des liens avec la population par le biais d’aides médicales gratuites.

L’opération s’est achevée par une jonction avec les forces armées mauritaniennes, posant ainsi les bases d’une coordination transfrontalière locale entre FAMa et FARIM. Le général de division Didier Dacko, chef d’état-major général des armées (CEMGA) du Mali, le général de division Hanena ould Sidi, chef d’état-major général des armées adjoint (CEMGA adjoint) de Mauritanie et le général de division Xavier de Woillemont, commandant la force Barkhane se sont rendus sur place et ont pu dresser le bilan de cette OMCT d’envergure qui permet d’envisager dès à présent de futures opérations similaires.

Conduite par les armées françaises, en partenariat avec les pays du G5 Sahel, l’opération Barkhane a été lancée le 1er août 2014. Elle repose sur une approche stratégique fondée sur une logique de partenariat avec les principaux pays de la bande sahélo-saharienne (BSS) : Mauritanie, Mali, Niger, Tchad et Burkina-Faso. Elle regroupe environ 4 000 militaires dont la mission consiste à appuyer les forces armées des pays partenaires dans leur action de lutte contre les groupes armés terroristes dans la BSS et favoriser une appropriation africaine de la gestion des crises.

partager cet article

Partager
cet article

Facebooktwittergoogle_plusmail
articles associés

Articles
associés

Conditions d'utilisation:

Les photos d'actualité proposées sont libres de droit pour un usage exclusif à des fins d'information, et tant qu'elles sont accessibles en ligne sur ce site Internet pour une durée de 30 jours à compter de la date de publication de l'article associé.

Pour tout autre usage, contact devra être pris auprès du pôle commercial de l'ECPAD (+33 1.49.60.52.07). Les photos d'actualité sont téléchargeables à l'unité ou en totalité par reportage en cliquant sur l'onglet « Télécharger tout le reportage ».