Casabianca un sous marin francais

Le Casabianca, sous-marin français de 1 500 tonnes, est un des fleurons de la flotte française qui emmène à son bord soixante-quinze hommes d’équipage.

Le film évoque en fil conducteur le parcours du commandant de l’unité, le capitaine de frégate Jean L’Herminier qui, après de multiples périples, parvint à gagner l’Afrique du Nord en trompant la surveillance des Allemands à Toulon lors du sabordage de la flotte.

Amputé des deux jambes suite à un mal implacable, le commandant L’Herminier est décoré de la cravate de commandeur de la Légion d’honneur par le général de Gaulle sur son lit d’hôpital.

Quelques semaines plus tôt, le commandant L’Herminier se trouvait encore à bord du sous-marin pour un exercice d’alerte : les hommes sont mobilisés, le sous-marin quitte la surface et s’enfonce dans la mer. Au périscope, le commandant observe le navire ennemi, puis, le danger passé, le sous-marin peut refaire surface. La manœuvre terminée, on hisse le pavillon pirate à tête de mort et sept glaives, témoignage des sept grandes missions déjà réussies.

Informations sur la vidéo

  • Date de l'évènement : 1944
  • Équipe de tournage : Service cinématographique de l’armée
  • Référence : SCA4
  • Copyright : ECPAD
partager cet article

Partager
cet article

Facebooktwittergoogle_plusmail
articles associés

Articles
associés

Conditions d'utilisation:

Pour tout usage des photographies ou vidéos d'archives qui vous sont proposées en ligne sur ce site Internet, vous pouvez contacter le +33 (0)1.49.60.58.92.