• Chammal : un ravitailleur C-135 français engagé dans la lutte contre Daech
    Depuis le mois d’octobre 2016, un ravitailleur C-135 FR du groupe de ravitaillement en vol 02.091 « Bretagne » a rejoint le Golfe arabo-persique, dans le cadre de l’opération Chammal. Crédits photo : EMA
  • Chammal : un ravitailleur C-135 français engagé dans la lutte contre Daech
    Depuis le mois d’octobre 2016, un ravitailleur C-135 FR du groupe de ravitaillement en vol 02.091 « Bretagne » a rejoint le Golfe arabo-persique, dans le cadre de l’opération Chammal. Crédits photo : EMA
  • Chammal : un ravitailleur C-135 français engagé dans la lutte contre Daech
    Depuis le mois d’octobre 2016, un ravitailleur C-135 FR du groupe de ravitaillement en vol 02.091 « Bretagne » a rejoint le Golfe arabo-persique, dans le cadre de l’opération Chammal. Crédits photo : EMA
  • Chammal : un ravitailleur C-135 français engagé dans la lutte contre Daech
    Depuis le mois d’octobre 2016, un ravitailleur C-135 FR du groupe de ravitaillement en vol 02.091 « Bretagne » a rejoint le Golfe arabo-persique, dans le cadre de l’opération Chammal. Crédits photo : EMA
  • Chammal : un ravitailleur C-135 français engagé dans la lutte contre Daech
    Depuis le mois d’octobre 2016, un ravitailleur C-135 FR du groupe de ravitaillement en vol 02.091 « Bretagne » a rejoint le Golfe arabo-persique, dans le cadre de l’opération Chammal. Crédits photo : EMA
  • Chammal : un ravitailleur C-135 français engagé dans la lutte contre Daech
    Depuis le mois d’octobre 2016, un ravitailleur C-135 FR du groupe de ravitaillement en vol 02.091 « Bretagne » a rejoint le Golfe arabo-persique, dans le cadre de l’opération Chammal. Crédits photo : EMA

Chammal : un ravitailleur C-135 français engagé dans la lutte contre Daech

Depuis le mois d’octobre 2016, un ravitailleur C-135 FR du groupe de ravitaillement en vol 02.091 « Bretagne » a rejoint le Golfe arabo-persique, dans le cadre de l’opération Chammal.

A peine posé sur le tarmac d’une base aérienne aux Émirats arabes unis, le C-135FR a été programmé en vol pour renforcer le dispositif aérien engagé dans l’appui aux forces irakiennes luttant contre le groupe terroriste Daech,

Un mois après son arrivée, il franchissait le seuil des 150 heures de vol, preuve du très grand intérêt porté par la coalition pour ce type de contribution apportée ici par les armées françaises.

La participation de ce Boeing dans sa version francisée (C135FR), est particulièrement appréciée pour sa double capacité de ravitaillement : équipé d’une perche rigide rétractable en point central, commandée par un opérateur, ce qui lui permet de ravitailler une large gamme d’aéronefs (du F-16 au B-1B en passant par l’AWACS), il dispose également de nacelles en bout d’ailes qui offrent la possibilité d’approvisionner deux appareils simultanément. La polyvalence de « cette citerne volante » française offre ainsi à l’ensemble des avions de la coalition rapidité et allonge pour mener à bien leurs missions.

Ce fut le cas lors d’une mission complexe, dans la nuit du 15 au 16 octobre, visant une fabrique d’IED de Daech. Le C-135FR a permis de ravitailler un raid combiné de Rafale de l’armée de l’air et de la marine nationale armés de missiles de croisière SCALP.

Aujourd’hui, dans le cadre de l’offensive de libération de la ville de Mossoul, c’est sept jours sur sept que le commandant Olivier et son détachement de 25 personnes, personnel navigant, mécaniciens avion, spécialiste en renseignement et du soutien… sont à pied d’œuvre et préparent puis réalisent les missions conduites par le centre de commandement interallié des opérations aériennes, le CAOC (Combined Air Operation Center) d’Al Udeid (Qatar).

Au-delà de son engagement au Levant, le Groupe de ravitaillement en vol 02.091 « Bretagne » est également présent en Afrique au profit de l’opération Barkhane., tout en assumant les alertes permanentes sur le territoire national dans le cadre de la dissuasion nucléaire, de la sûreté aérienne et de l’alerte Morphée (évacuation sanitaire à long rayon d’action).

Lancée depuis le 19 septembre 2014, l’opération Chammal est le volet français de l’opération OIR et mobilise aujourd’hui près de 4 000 militaires. A la demande du gouvernement irakien et en coordination avec les alliés de la France présents dans la région, l’opération Chammal repose sur deux piliers complémentaires : un pilier « formation» au profit d’unités de sécurité irakiennes et un pilier «  appui » consistant à soutenir l’action des forces locales engagées au sol contre Daech et à frapper en profondeur les capacités militaires de Daech.

 

 

partager cet article

Partager
cet article

Facebooktwittergoogle_plusmail
articles associés

Articles
associés

Conditions d'utilisation:

Les photos d'actualité proposées sont libres de droit pour un usage exclusif à des fins d'information, et tant qu'elles sont accessibles en ligne sur ce site Internet pour une durée de 30 jours à compter de la date de publication de l'article associé.

Pour tout autre usage, contact devra être pris auprès du pôle commercial de l'ECPAD (+33 1.49.60.52.07). Les photos d'actualité sont téléchargeables à l'unité ou en totalité par reportage en cliquant sur l'onglet « Télécharger tout le reportage ».