Accueil » Brèves » Exemple d’un don privé à l’ECPAD : le fonds Suchet d’Albufera

Exemple d’un don privé à l’ECPAD : le fonds Suchet d’Albufera

 L’ECPAD enrichit ses fonds grâce à la donation des archives photographiques de Louis-Joseph Suchet, duc d’Albufera (1877-1953).

Dans le cadre de sa mission de collecte des archives privées, l’ECPAD a reçu le 5 juin 2012 la famille Suchet d’Albufera pour la signature de la généreuse donation des photographies réalisées par leur grand-père, Louis-Joseph Suchet, duc d’Albufera, entre 1902 et 1917.

Les archives photographiques de Louis Suchet d’Albufera retracent le parcours d’un photographe amateur entre le début du XXe siècle et la Première Guerre mondiale. Diplômé en commerce et en droit, Louis Suchet d’Albufera effectue son service militaire en 1898 et intègre en 1901 le 4e RZ (régiment de zouave) avec lequel il se rend en Tunisie (1902-1903). De cette première campagne militaire, il rapporte un premier ensemble de photographies de sa main. A compter de l’année 1903, il rejoint la réserve de l’armée d’active et continue de pratiquer la photographie au cours de ses nombreux voyages personnels réalisés entre 1904 et 1914 : Allemagne, Autriche, Bulgarie, Egypte, Grèce, Italie, Inde, Jordanie, Liban, Palestine, Roumanie, Syrie, Turquie etc. En 1912 Louis Suchet d’Albufera est automobiliste volontaire au service du grand duc Nicolas de Russie. Puis, à compter du 31 juillet 1914, il est mis à la disposition du général en chef, le maréchal Joffre, en qualité de chef de section automobiliste.Pendant la Première Guerre mondiale, Louis Suchet d’Albufera poursuit son activité de photographe amateur conjointement à son emploi de chauffeur personnel de Joffre et réalise un impressionnant corpus qui retrace, jour après jour, le quotidien protocolaire du maréchal : réception des autorités militaires françaises et étrangères (le roi Georges V, Lord Kitchener, le roi Albert de Belgique etc.), les présidents du conseil et de la république, les inspections et remises de décorations aux différents corps d’armées, la visite de Joffre sur le front italien en septembre 1915, l’accueil de la mission Russe en décembre 1915, etc.

 Les archives du duc d’Albufera présentent un intérêt historique de premier ordre car elles constituent un témoignage sur la société de la Belle Époque d’une part, et d’autre part, offrent un complément parfait aux collections du SPCA. Tout d’abord parce qu’elles permettent à l’établissement de présenter au public des images antérieures à la création du Service – les premières photos datent de 1902 – mais présentent également les coulisses du pouvoir militaire lors de la Première Guerre mondiale.

 Ce don d’archives, d’une richesse exceptionnelle (près de 6000 documents), se compose de 3000 négatifs sur plaques de verre et de 12 albums photographiques. Ce fonds, inconnu jusqu’à ce jour, fera l’objet d’une première campagne de traitement et de numérisation en 2013. L’objectif étant que ces documents soient proposés au public en 2014 à l’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale.

  • Exemple d’un don privé à l’ECPAD : le fonds Suchet d’Albufera
  • Exemple d’un don privé à l’ECPAD : le fonds Suchet d’Albufera
  • Exemple d’un don privé à l’ECPAD : le fonds Suchet d’Albufera
  • Exemple d’un don privé à l’ECPAD : le fonds Suchet d’Albufera
  • Exemple d’un don privé à l’ECPAD : le fonds Suchet d’Albufera
  • Exemple d’un don privé à l’ECPAD : le fonds Suchet d’Albufera
  • Exemple d’un don privé à l’ECPAD : le fonds Suchet d’Albufera
  • D197-2
  • D197-4
  • Exemple d’un don privé à l’ECPAD : le fonds Suchet d’Albufera