• Fin de déploiement Corymbe pour le PHM Commandant Ducuing
    Vendredi 4 novembre 2016, le patrouilleur de haute mer Commandant Ducuing a rejoint son port, au sein de la base de Toulon, après un déploiement opérationnel de trois mois dans le golfe de Guinée. Crédits photo : EMA
  • Fin de déploiement Corymbe pour le PHM Commandant Ducuing
    Vendredi 4 novembre 2016, le patrouilleur de haute mer Commandant Ducuing a rejoint son port, au sein de la base de Toulon, après un déploiement opérationnel de trois mois dans le golfe de Guinée. Crédits photo : EMA

Fin de déploiement Corymbe pour le PHM Commandant Ducuing

Vendredi 4 novembre 2016, le patrouilleur de haute mer Commandant Ducuing a rejoint son port, au sein de la base de Toulon, après un déploiement opérationnel de trois mois dans le golfe de Guinée.

Engagés dans le cadre de l’opération Corymbe, aux côtés de l’équipage du bâtiment de projection et de commandement Dixmude, les marins de l’aviso toulonnais ont mené des opérations de surveillance maritime ainsi que de nombreuses missions de coopération et d’instruction opérationnelle avec les marines des pays partenaires de la zone et participé à la protection des intérêts français dans la région.

À l’occasion de cette 134e mission Corymbe, qui s’est terminé le 29 octobre, dix pays ont été visités par le Commandant Ducuing, du Sénégal à la Guinée équatoriale, en passant par la Côte d’Ivoire, le Togo, le Bénin et bien d’autres pays. Les périodes d’escales ont été mises à profit pour réaliser des formations théoriques et pratiques au profit des marines locales afin de les accompagner dans le développement de leurs outils de sécurité maritime. Plus de 70 personnes ont été formées par les marins du bord dans des domaines variés tels que la sécurité maritime, la lutte anti-incendie, la conduite nautique, ou encore l’entretien des bâtiments. Des entraînements ont également été conduits à la mer, notamment avec les marines ivoirienne, camerounaise, nigériane, congolaise et libérienne.

Le Commandant Ducuing a enfin participé à l’exercice NEMO 16.5, rassemblant plusieurs pays du golfe de Guinée, afin de favoriser la montée en puissance des marines riveraines, notamment dans le domaine de la sécurité maritime. A l’occasion de cet exercice, six pays africains (Cameroun, Bénin, Nigéria, Togo, Côte d’Ivoire et Ghana) ainsi que plusieurs organisations africaines de sécurité maritime (CIC, CRESMAO, CRESMAC, CEEAC, CEDEAO, CMC) ont travaillé conjointement.

Après plus de 17 500 nautiques parcourus au cours de 96 jours de déploiement, l’équipage du Commandant Ducuing rejoint maintenant son port base de Toulon, en ayant transmis le témoin à un autre bâtiment de la Marine : la FS Ventôse.

Un bâtiment français est déployé en mission Corymbe de façon quasi permanente dans le golfe de Guinée depuis 1990. La mission a deux objectifs majeurs : participer à la protection des intérêts français dans la zone et participer à la diminution de l’insécurité maritime, en aidant les marines riveraines à renforcer leurs capacités d’action dans les domaines de la sécurité et de la surveillance maritime.

Lexique:

CIC: centre interrégional de Coordination

CRESMAO: Centre régional de sécurité maritime de l’Afrique de l’Ouest

CRESMAC: Centre régional de sécurité maritime de l’Afrique centrale

CEEAC: Communautés économiques des États de l’Afrique centrale

CEDEAO: Communautés économiques des États de l’Afrique de l’Ouest

CMC: centres multinationaux de coordination

 

 

partager cet article

Partager
cet article

Facebooktwittergoogle_plusmail
articles associés

Articles
associés

Conditions d'utilisation:

Les photos d'actualité proposées sont libres de droit pour un usage exclusif à des fins d'information, et tant qu'elles sont accessibles en ligne sur ce site Internet pour une durée de 30 jours à compter de la date de publication de l'article associé.

Pour tout autre usage, contact devra être pris auprès du pôle commercial de l'ECPAD (+33 1.49.60.52.07). Les photos d'actualité sont téléchargeables à l'unité ou en totalité par reportage en cliquant sur l'onglet « Télécharger tout le reportage ».