Journal de guerre n°11, semaine du 16 décembre 1939.

Les sujets abordés cette semaine :
Édition spéciale. Sa majesté George VI, roi d’Angleterre, rend visite aux troupes britanniques qui combattent en France.(1)

Le lundi 4 décembre 1939, George VI arrive à Boulogne-sur-Mer, à bord d’un contre-torpilleur, pour une visite d’une semaine. Il est accueilli sur le quai par le général Gort, commandant en chef de la BEF (British expeditionary force), et des généraux français.
Parcourant la campagne française à bord d’un véhicule Renault Vivastella, le souverain est partout ovationné par les soldats de la BEF, tandis que le commentaire loue le magnifique effort de guerre anglais.
Dans un village, George VI est accueilli par plusieurs généraux français (2) avant d’assister à un défilé de grenadiers.
Le 6 décembre, jour anniversaire de la première visite du roi George V aux armées en 1914, illustrée à l’aide d’images
d’archives (3), George VI reçoit Albert Lebrun, président de la République, et Edouard Daladier, président du Conseil. (4)
Poursuivant sa visite, le roi se rend sur un terrain d’aviation, occupé par des avions Fairey Battle, où il est encore salué par les hourras des soldats de la RAF (Royal air force). Après s’être intéressé à la mascotte d’une escadrille, un basset, et avoir visité une pièce de DCA (Défense contre avions), il remet la croix de l’ordre de l’Empire britannique à 2 pilotes.
Sur la ligne Maginot, un copieux déjeuner est servi à l’intérieur d’un ouvrage (5). Tandis que George VI et le général Gamelin, chef d’état-major général, passent à table, le commentaire se félicite de l’union financière et militaire des 2 pays, plus particulièrement de l’unité de commandement confiée au général Gamelin.
Les autorités françaises et britanniques assistent ensuite à un grand défilé (6).
Sur le quai, accompagné du général Giraud, commandant la 7e armée, le roi embarque enfin à bord du contre-torpilleur qui quitte lentement le port de Boulogne-sur-Mer, alors que retentit l’hymne britannique interprété par un choeur.

Notes :
(1) La faute d’orthographe, « Georges » au lieu de « George », figure dans le carton du générique.
(2) Cadrés de trois quarts dos, les généraux sont difficilement identifiables.
(3) Tout au long du sujet, ces images d’archives, montrant notamment le souverain britannique en compagnie de Raymond Poincaré, président de la République, et du général Joffre, sont montées en parallèle avec les images contemporaines. De plus, la répétition des mêmes scènes (descente de voiture officielle, échange de poignées de mains) d’un conflit à l’autre souligne le rapprochement entre les 2 dates.
(4) Cette rencontre a précisément eu lieu à Amiens.
(5) Il s’agit de l’ouvrage A 21 du Mont des Welches (Moselle), commandé par le capitaine Tari.
(6) Sur le même principe évoqué ci-dessus, 2 plans d’un défilé antérieur (Première Guerre mondiale), auquel assistent George V et le général Joffre, sont insérés dans le montage du sujet.

« Retrouvez ici l’histoire du Journal de guerre ».

Informations sur la vidéo

  • Date de l'évènement : Semaine du 16 décembre 1939.
  • Évènement : Journal de guerre n°11.
  • Référence : J11
  • Copyright : ECPAD
partager cet article

Partager
cet article

Facebooktwittergoogle_plusmail
articles associés

Articles
associés

Conditions d'utilisation:

Les photos d'actualité proposées sont libres de droit pour un usage exclusif à des fins d'information, et tant qu'elles sont accessibles en ligne sur ce site Internet pour une durée de 30 jours à compter de la date de publication de l'article associé.

Pour tout autre usage, contact devra être pris auprès du pôle commercial de l'ECPAD (+33 1.49.60.52.07). Les photos d'actualité sont téléchargeables à l'unité ou en totalité par reportage en cliquant sur l'onglet « Télécharger tout le reportage ».