Journal de guerre n°22, semaine du 3 mars 1940.

Les sujets abordés cette semaine :
– une alerte aérienne,
– une tournée d’inspection en Afrique du Nord du général Noguès, commandant en chef du théâtre d’opérations d’Afrique du Nord,
– des manœuvres en Afrique du Nord,
– le retour des pèlerins en Algérie,
– des spahis sur le front, dans les Ardennes,
– une patrouille de reconnaissance,
– Verdun 1916.

Alerte aérienne.
Dans un paysage enneigé, un soldat avertit ses camarades en criant « Alerte ! » à l’approche d’un avion ennemi. Chacun quitte aussitôt rapidement les boyaux pour gagner son poste de combat, tels les artilleurs d’une batterie de DCA (Défense contre avions) constituée d’un canon de 25 mm CA Hotchkiss. Cette alerte est juste considérée comme « un moment d’émotion au milieu d’une journée grise comme les autres ».

Tournée d’inspection du général Noguès en Afrique du Nord.
Le général Noguès, commandant en chef du théâtre d’opérations d’Afrique du Nord, effectue une tournée d’inspection. A bord d’un avion piloté par le lieutenant Dubourdieu (1) qualifié de « grand as des traversées sud-atlantiques », il survole différentes villes africaines.

Manoeuvres en Afrique du Nord.
Sur une plaine d’Afrique, des manoeuvres sont organisées, sous le regard des officiers d’état-major. Elles combinent l’aviation (avions de combat Morane Saulnier MS-406), les chars Renault R35 et l’infanterie, dotée entre autres de fusilsmitrailleurs FM modèle 24/29 et d’un canon de 37 mm modèle 1916 à tir rapide.

Tournée d’inspection du général Noguès (suite).
Lors de son voyage en Afrique du Nord, le général Noguès passe en revue un détachement de spahis dans un poste isolé avant de participer à une grande cérémonie à Casablanca (2). Après avoir passé les troupes en revue et salué les autorités locales, il assiste à un défilé (spahis, fusiliers marins, tirailleurs marocains et sénégalais). Selon le commentaire, qui insiste sur la participation au conflit des peuples d’Algérie, de Tunisie et du Maroc, cette tournée rejoint la visite d’Anthony Eden, ministre des Dominions, en Egypte et le retour au Proche-Orient du général Weygand.

Retour des pèlerins en Algérie.
Dans le port d’Alger, les pèlerins, revenant de La Mecque à bord d’un navire (3), sont chaleureusement accueillis par leurs compatriotes pendant que, en un montage parallèle, des tirailleurs algériens embarquent à bord du « Ville d’Alger » à destination de la métropole. Le retour des pèlerins est ensuite fêté dans les rues de Tlemcen par un défilé agrémenté de musique, alors que les persécutions religieuses et politiques du régime nazi initiées par Joseph Goebbels sont dénoncées (l’existence de bagnes et de camps de concentration est ainsi rappelée).

Spahis sur le front. (4)
L’activité des soldats marocains de la 3e BS (Brigade de spahis) dans un cantonnement enneigé est évoquée dans différentes scènes : danses au son d’instruments de musique traditionnels, spahis abreuvant leurs chevaux, corvée de pluches, nettoyage d’armes. Quand la trompette joue, les spahis harnachent leurs montures puis quittent le cantonnement.

Patrouille de reconnaissance.
Equipé de fusils-mitrailleurs FM modèle 24/29 et après avoir empli les musettes de chargeurs, un groupe de soldats vêtus de peaux de moutons quitte une tranchée pour partir en reconnaissance dans le no man’s land, « cette mystérieuse contrée du vide et du silence ».

Verdun 1916.
Un montage d’images d’archives de la Première Guerre mondiale (explosions, terrains dévastés et assauts) évoque la bataille de Verdun en 1916. Alors que retentissent les dernières notes de l’ouverture de La Pie voleuse de Gioacchino Rossini, le commentaire promet que, 24 ans après, l’Allemagne retrouvera son Verdun…

Notes :
(1) Ce nom est orthographié ainsi dans la détection plan par plan effectuée en 1959.
(2) Aucune indication géographique précise n’est fournie par le commentaire, la localisation de cette cérémonie à Casablanca est indiquée dans la détection.
(3) La légende du reportage photographique correspondant, de référence DG 24, indique le nom de ce bâtiment : « Gouverneur général Gueydon ».
(4) Voir le reportage photographique référencé 9ARMEE 7 « La 3e BS (Brigade de spahis) dans les Ardennes ».

« Retrouvez ici l’histoire du Journal de guerre ».

Informations sur la vidéo

  • Date de l'évènement : Semaine du 3 mars 1940.
  • Évènement : Journal de guerre n°22
  • Référence : J 22
  • Copyright : ECPAD
partager cet article

Partager
cet article

Facebooktwittergoogle_plusmail
articles associés

Articles
associés

Conditions d'utilisation:

Les photos d'actualité proposées sont libres de droit pour un usage exclusif à des fins d'information, et tant qu'elles sont accessibles en ligne sur ce site Internet pour une durée de 30 jours à compter de la date de publication de l'article associé.

Pour tout autre usage, contact devra être pris auprès du pôle commercial de l'ECPAD (+33 1.49.60.52.07). Les photos d'actualité sont téléchargeables à l'unité ou en totalité par reportage en cliquant sur l'onglet « Télécharger tout le reportage ».