Journal de guerre n°27, semaine du 6 avril 1940.

Les sujets abordés cette semaine :
– la Défense contre avions (DCA),
– des chasseurs alpins,
– vers les lignes,
– des éclaireurs skieurs,
– une remise de décorations,
– l’ordination de prêtres dans la cathédrale de Strasbourg,
– la messe des Rameaux au krak des Chevaliers en Syrie,
– une revue d’aviateurs français et polonais.

Défense contre avions.
Dans la nuit, les artilleurs du 404e RAAA (Régiment d’artillerie antiaérienne) manipulent un télésitemètre BBT muni de ses orthophones, à l’affût d’un avion ennemi. Après avoir utilisé un téléphone, un capitaine signale une alerte avec son sifflet : les uns se regroupent autour des tables de tir, les autres autour des pièces de 75 mm. Après approvisionnement, les canons font feu à plusieurs reprises, toujours dans la nuit. (1)

Chasseurs alpins.
Dans un paysage enneigé, des chasseurs alpins établissent des défenses antichars à l’aide d’un mouton.

Vers les lignes. (2)
Sous des rafales de neige, un convoi muletier, montant vers les lignes, traverse un village.

Eclaireurs skieurs.
Une section d’éclaireurs skieurs, dont les traîneaux sont tractés par des saint-bernards, progresse en haute montagne, vraisemblablement dans les Alpes. Lors d’une halte, ils savourent leur repas, boivent à leur gourde, fument une cigarette ou fartent leurs skis. Au coup de sifflet, tout le monde repart.

Remise de décorations.
Dans une ville, au cours d’une prise d’armes, un général d’armée (3) remet la Croix de guerre à 4 soldats du 10e RI ? (Régiment d’infanterie) qui, précise-t-on, se sont portés volontaires pour une mission difficile. Auparavant, les récipiendaires se préparent pour cette cérémonie : l’un écrit à ses parents pour leur annoncer la bonne nouvelle, un autre se coiffe et un troisième se rase (4).

Ordination de prêtres dans la cathédrale de Strasbourg.
Dans la crypte de la cathédrale de Strasbourg, alors que retentit le Requiem de Gabriel Fauré, 4 soldats, redescendus des lignes, sont ordonnés prêtres par l’évêque de la ville, le jour de Pâques. Le commentaire associe l’action du prêtre (« Servir son dieu dans un total renoncement ») et celle du soldat (« Servir sa patrie dans un total don de soi-même, acte de foi identique venu tout droit de l’esprit et du coeur dans ce qu’ils ont de plus généreux, de plus humain »).

Messe des Rameaux au krak des Chevaliers.
En Syrie, au krak des Chevaliers, les Rameaux sont célébrés par une procession de soldats, chacun brandissant un rameau de palmier, suivie par une messe en plein air dans l’enceinte de la forteresse (5). La francité de la Syrie est particulièrement soulignée par le commentaire.

Revue d’aviateurs français et polonais. (6)
Une cérémonie réunissant les armées de l’air française et polonaise est organisée sur un terrain d’aviation, où sont alignés des avions de combat Morane Saulnier MS-406. Après le lever des couleurs tricolores, qu’accompagne La Marseillaise, le général Sikorski, président du Conseil et généralissime des forces polonaises formées en territoire étranger, et le général d’armée aérienne Denain passent en revue les aviateurs français et polonais. Après un défilé, les pilotes échangent fraternellement leurs insignes. La fin de la séquence évoque brièvement, sur les images d’un groupe d’aviateurs posant pour la caméra, le bombardement de l’île de Sylt, base allemande d’hydravions et de sous-marins en mer du Nord.

Notes :
(1) La bande sonore de cette séquence est particulièrement soignée. Dans un premier temps, aucune musique illustrative ne recouvre les bruits produits par le matériel d’écoute ; dans un second temps, au déclenchement de l’alerte, apparaissent la musique ainsi que des mots prononcés par les artilleurs, comme « Alerte ! », « Altitude 4 000 mètres » ou bien encore « Feu ! ».
(2) Le commentaire débute par la formule « Mars, dans les vallées » ; sur le même principe, « Mars, sur les monts » ouvre la séquence précédente, « Mars sur les cimes » la suivante ».
(3) Il s’agit vraisemblablement du général d’armée Garchery, commandant la 8e armée.
(4) Même si le montage semble l’induire, les 3 soldats filmés lors de ces préparatifs ne ressemblent guère aux 4 décorés plus loin…
(5) La légende du reportage photographique correspondant, de référence DG 2, apporte des informations complémentaires : l’assistance serait composée de soldats et d’officiers du 68e BCC (Bataillon de chars de combat), unité basée à Homs, près du krak ; par ailleurs, l’aumônier célébrant la messe a pour nom Quénet.
(6) La transition entre cette séquence et la précédente est progressive : des plans d’avions Morane Saulnier MS-406, alignés au sol puis filmés en vol en compagnie de Curtiss H75, sont insérés dans la cérémonie religieuse au krak des Chevaliers. »

« Retrouvez ici l’histoire du Journal de guerre ».

Informations sur la vidéo

  • Date de l'évènement : Semaine du 6 avril 1940.
  • Évènement : Journal de guerre n°27
  • Référence : J27
  • Copyright : ECPAD
partager cet article

Partager
cet article

Facebooktwittergoogle_plusmail
articles associés

Articles
associés

Conditions d'utilisation:

Les photos d'actualité proposées sont libres de droit pour un usage exclusif à des fins d'information, et tant qu'elles sont accessibles en ligne sur ce site Internet pour une durée de 30 jours à compter de la date de publication de l'article associé.

Pour tout autre usage, contact devra être pris auprès du pôle commercial de l'ECPAD (+33 1.49.60.52.07). Les photos d'actualité sont téléchargeables à l'unité ou en totalité par reportage en cliquant sur l'onglet « Télécharger tout le reportage ».