Journal de guerre n°28, semaine du 12 avril 1940.

Les sujets abordés cette semaine :
– le baptême de l’air du Sultan du Maroc, Mohamed V, à Rabat,
– la police de la navigation,
– la fête de Pâques au sein de l’armée polonaise,
– les travaux agricoles en Alsace,
– la construction d’une voie ferrée,
– une visite à des petits postes avancés.

Baptême de l’air du Sultan du Maroc.
Au Maroc (1), la garde noire, à cheval et à pieds, escorte le carrosse du Sultan Mohammed V, de retour de la prière du vendredi. D’après le commentaire, le Maroc, « terre de contrastes », associe l’archaïsme d’une civilisation médiévale, le faste majestueux de l’Orient musulman à la modernité de la civilisation occidentale, modernité illustrée par le baptême de l’air reçu par le Sultan à bord de l’avion du général Noguès, commandant en chef du théâtre d’opérations d’Afrique du Nord.

La police de la navigation.
Dans un port, un navire neutre est arraisonné par la Marine nationale dans le cadre du blocus. Les papiers des membres de l’équipage ainsi que la cargaison du bâtiment sont contrôlés, les postes de radio et les appareils photographiques mis sous scellés. Finalement, rien de suspect n’est décelé à bord. Le présentateur assure que les Alliés n’ont coulé aucun navire neutre ni causé la mort d’aucun marin neutre, contrairement au lourd et inoubliable bilan allemand.

Fête de Pâques au sein de l’armée polonaise.
Un camp de soldats polonais en France fête Pâques. Après la bénédiction des oeufs, un déjeuner est servi en plein air sur de grandes tables. A l’issue, les soldats entonnent debout un chant patriotique, chant de fusiliers mitrailleurs, précise-ton, tandis que certains font sauter en l’air quelques-uns de leurs camarades.
Tandis que le chant se poursuit sur la bande sonore, les images de soldats français découvrant les destructions subies par un village frontalier, victime de l’artillerie ennemie, s’intercalent en un montage parallèle.

Travaux agricoles en Alsace. (2)
En Alsace, alors que les cigognes sont de retour au sommet des cheminées, l’armée participe aux travaux agricoles. Des soldats prennent ainsi possession de tracteurs à boule de la Société française de Vierzon, remorquant des charrues. Le convoi traverse une ville avant de labourer un champ.

Construction d’une voie ferrée.
Près des lignes est aménagée une voie d’accès pour l’ALVF (Artillerie lourde sur voie ferrée). Les étapes successives de l’entreprise sont détaillées : déboisement au moyen de Caterpillar, déchargement des traverses et transport des rails, mise en place des rails sur les traverses et comblement des intervalles avec de la terre. La voie terminée est filmée en un travelling avant monté parallèlement avec les plans de labours. Un final animalier, un couple de cigognes dans son nid et un troupeau de moutons dans un pâturage, clôt la séquence.

Visite à des petits postes avancés.
Depuis les tranchées de première ligne, les soldats observent, guettent, surveillent le camp ennemi, certains armés d’un fusil-mitrailleur FM modèle 24/29. Rapportant la teneur du communiqué du 9 avril au soir, qui indique une journée calme dans l’ensemble sur le front de la Moselle au Rhin, ce que conforte les images, le commentaire oppose la situation française à celle du Danemark et de la Norvège (3). Sur une carte des pays scandinaves dans la guerre, alors que retentissent les dernières notes de l’ouverture de La Pie voleuse de Gioacchino Rossini, il poursuit : « Nous avons forcé l’ennemi à faire la guerre, forcé à créer un nouveau front alors qu’il le redoutait tant. Quelles que soient les péripéties de la bataille : résolution, courage, confiance ! ».

Notes :
(1) La détection plan par plan d’octobre 1959 situe cette action à Rabat.
(2) Le présentateur ouvre cette séquence sur les mots « Espérance, printemps, renouveau », déjà employés au début de la séquence précédente, intitulée « Fête de Pâques au sein de l’armée polonaise », mais dans un ordre légèrement différent (« Printemps, espérance, renouveau »).
(3) Le 9 avril, l’armée allemande occupe le Danemark et les principaux ports norvégiens, dont Narvik.

« Retrouvez ici l’histoire du Journal de guerre ».

Informations sur la vidéo

  • Date de l'évènement : Semaine du 12 avril 1940.
  • Évènement : Journal de guerre n°28
  • Référence : J 28
  • Copyright : ECPAD
partager cet article

Partager
cet article

Facebooktwittergoogle_plusmail
articles associés

Articles
associés

Conditions d'utilisation:

Les photos d'actualité proposées sont libres de droit pour un usage exclusif à des fins d'information, et tant qu'elles sont accessibles en ligne sur ce site Internet pour une durée de 30 jours à compter de la date de publication de l'article associé.

Pour tout autre usage, contact devra être pris auprès du pôle commercial de l'ECPAD (+33 1.49.60.52.07). Les photos d'actualité sont téléchargeables à l'unité ou en totalité par reportage en cliquant sur l'onglet « Télécharger tout le reportage ».