Journal de guerre n°32, semaine du 9 mai 1940.

Les sujets abordés cette semaine :
– au Grand Palais à Paris, l’inauguration par Albert Lebrun, président de la République, du 2e salon de la France d’outre-mer,
– les fêtes du Mouloud à Fez (Maroc),
– le 1er Régiment de spahis algériens,
– les missions des cavaliers et des méharistes druzes dans le djebel Druze (Syrie),
– l’instruction et l’entraînement de pilotes de bombardiers,
– une inspection de matériels anglais par le général Georges, adjoint du général Gamelin et commandant en chef du théâtre d’opérations du Nord-Est et le général Gort, commandant en chef du Corps expéditionnaire britannique ou British expeditionary force (BEF),
– les adieux d’un colonel à son régiment,
– les infirmières anglaises de la formation Hadfield Spears,
– la cérémonie d’ouverture du salon de la France d’outre-mer au Grand Palais à Paris.

Inauguration par Albert Lebrun du 2e salon de la France d’outre-mer.
A Paris, Albert Lebrun, président de la République, inaugure le 2e salon de la France d’outre-mer qui se tient au Grand Palais du 2 au 26 mai 1940. Cette manifestation est considérée par le commentaire comme l’expression de la richesse et de la puissance de la France des 5 parties du monde et comme un hommage aux populations d’outre-mer et à l’aide considérable qu’elles apportent à la métropole. Le Président salue plus particulièrement le drapeau du 1er RICM (Régiment d’infanterie coloniale du Maroc), qualifié de plus beau drapeau de France, titulaire de multiples décorations : Croix de guerre avec 10 palmes, médaille militaire, Légion d’honneur et double fourragère.

Fêtes du Mouloud à Fez.
A Fez, en présence de Mohammed V, Sultan du Maroc, et du général Noguès, commandant en chef du théâtre d’opérations d’Afrique du Nord, les fêtes du Mouloud célèbrent l’anniversaire de la naissance du Prophète. Dans la matinée, après un défilé de la garde noire, le Sultan reçoit à la M’Sal l’hommage des notables et chefs de tribus. L’après- midi, au Palais impérial, le général Noguès présente ensuite ses souhaits et ses voeux au souverain puis, en compagnie des 2 princes héritiers du Maroc, assiste à une grande fantasia.

1er Régiment de spahis algériens.
Une colonne du 1er Régiment de spahis algériens (RSA) progresse à cheval sur une route. Au campement, certains soignent leur monture, d’autres dressent les tentes ou se restaurent ; l’un rase la tête d’un camarade avec un couteau. (1)

Cavaliers et méharistes druzes.
Dans le djebel Druze (Syrie), cavaliers et méharistes druzes, commandés par des officiers français, assurent la protection de ce territoire placé sous mandat français. Après avoir soigné leur monture, les cavaliers, au son du clairon, enfourchent leur cheval et quittent le village dans lequel ils vivent avec leur famille. Parallèlement, un peloton de méharistes se rassemble sur la place d’un village au centre de laquelle s’élève une colonne antique coiffée d’un griffon décapité. Cavaliers et méharistes progressent ensuite dans le désert : les premiers mettent pied à terre, gravissent une pente rocheuse et se postent au sommet, armés de mousquetons modèle 1892. Lors d’un exercice, l’escadron se déplace au milieu d’une vaste étendue herbeuse avant de charger au galop vers l’objectif. (2)

Instruction et entraînement de pilotes de bombardiers.
Les élèves pilotes reçoivent une instruction avant de s’entraîner sur des avions de bombardement Amiot 143. Après la sortie des appareils des hangars d’un aérodrome, une instruction est donnée autour des bombes placées ensuite dans les avions. Les élèves gagnent alors les appareils pour un exercice de lâcher de bombes, dont les impacts au sol sont visibles au loin.

Inspection de matériels anglais par les généraux Georges et Gort.
Sur la place d’un village, après une revue des troupes britanniques, le général Georges, commandant en chef du théâtre d’opérations du Nord-Est, et le général Gort, commandant en chef du Corps expéditionnaire britannique ou British expeditionary force (BEF), inspectent divers matériels anglais, dont des pièces de DCA (Défense contre avions) et des canons.

Adieux d’un colonel à son régiment.
Un colonel fait ses adieux à son régiment : après avoir assisté à un défilé, il serre la main de plusieurs soldats.

Infirmières anglaises de la formation Hadfield-Spears.
Dans un hôpital, les infirmières anglaises de la formation Hadfield-Spears apportent du réconfort aux soldats blessés.
D’après le commentaire, l’un d’entre eux, Jean Larroy (orthographe phonétique), a mis en échec un coup de main sur un petit poste : ce fait d’armes, « aussi beau que celui du Chevalier d’Assas », est, précise-t-on, digne de devenir légendaire.

Cérémonie pour l’ouverture du salon de la France d’outre-mer.
Lors des cérémonies d’ouverture du salon de la France d’outre-mer, les drapeaux des fusiliers marins et du 1er RICM rendent les honneurs sous l’Arc de Triomphe. Le général Gouraud, le colonel commandant le 1er RICM et le président des Anciens de ce même régiment ravivent la flamme du Soldat inconnu. La France et son Empire, « si vaste que le soleil ne s’y couche jamais » sont derechef exaltés.

Notes :
(1) La légende du reportage photographique correspondant, de référence DG 17, fournit des informations complémentaires : les spahis algériens se déplacent, aux alentours de Biskra (Algérie), vers la frontière tuniso-libyenne.
(2) La légende du reportage photographique correspondant, de référence DG 11, avance une hypothèse : les méharistes appartiendraient à la 1re Compagnie légère du désert (CLD) de Palmyre.

« Retrouvez ici l’histoire du Journal de guerre ».

Informations sur la vidéo

  • Date de l'évènement : semaine du 9 mai 1940.
  • Évènement : Journal de guerre n°32
  • Référence : J32
  • Copyright : ECPAD
partager cet article

Partager
cet article

Facebooktwittergoogle_plusmail
articles associés

Articles
associés

Conditions d'utilisation:

Les photos d'actualité proposées sont libres de droit pour un usage exclusif à des fins d'information, et tant qu'elles sont accessibles en ligne sur ce site Internet pour une durée de 30 jours à compter de la date de publication de l'article associé.

Pour tout autre usage, contact devra être pris auprès du pôle commercial de l'ECPAD (+33 1.49.60.52.07). Les photos d'actualité sont téléchargeables à l'unité ou en totalité par reportage en cliquant sur l'onglet « Télécharger tout le reportage ».