• La ville de Brest et ses installations portuaires.
    L'Arsenal et la grande grue.
  • Date : Mars 1946
  • Lieu : France / Bretagne / Finistère / Brest
  • Photographe : Inconnu
  • Origine : SCA/Marine - ECPAD
  • Référence : MARINE-589-12836
  • La ville de Brest et ses installations portuaires.
    Les ruines des ateliers de constructions navales de Brest.
  • Date : Mars 1946
  • Lieu : France / Bretagne / Finistère / Brest
  • Photographe : Inconnu
  • Origine : SCA/Marine - ECPAD
  • Référence : MARINE-589-12840
  • La ville de Brest et ses installations portuaires.
    Les ruines de l'atelier des machines dans l'Arsenal de Brest.
  • Date : Mars 1946
  • Lieu : France / Bretagne / Finistère / Brest
  • Photographe : Inconnu
  • Origine : SCA/Marine - ECPAD
  • Référence : MARINE-589-12841
  • La ville de Brest et ses installations portuaires.
    Les nouveaux barraquements des constructions navales apparaissent dans l'Arsenal de Brest.
  • Date : Mars 1946
  • Lieu : France / Bretagne / Finistère / Brest
  • Photographe : Inconnu
  • Origine : SCA/Marine - ECPAD
  • Référence : MARINE-589-12842
  • La ville de Brest et ses installations portuaires.
    Destructions dans l'Arsenal de Brest. En arrière plan, on reconnaît le château (dit l'Amirauté).
  • Date : Mars 1946
  • Lieu : France / Bretagne / Finistère / Brest
  • Photographe : Inconnu
  • Origine : SCA/Marine - ECPAD
  • Référence : MARINE-589-12844
  • La ville de Brest et ses installations portuaires.
    A Brest, du matériel allemand abandonné en bas du château (dit l'Amirauté).
  • Date : Mars 1946
  • Lieu : France / Bretagne / Finistère / Brest
  • Photographe : Inconnu
  • Origine : SCA/Marine - ECPAD
  • Référence : MARINE-589-12849
  • La ville de Brest et ses installations portuaires.
    Dans le port militaire de Brest, l'atelier des armes navales. Au premier plan, des télémètres puis des tubes de canons allemands.
  • Date : Mars 1946
  • Lieu : France / Bretagne / Finistère / Brest
  • Photographe : Inconnu
  • Origine : SCA/Marine - ECPAD
  • Référence : MARINE-589-12856
  • La ville de Brest et ses installations portuaires.
    Une alvéole de la base sous-marine allemande (Uboot-bunker) de Brest.
  • Date : Mars 1946
  • Lieu : France / Bretagne / Finistère / Brest
  • Photographe : Inconnu
  • Origine : SCA/Marine - ECPAD
  • Référence : MARINE-589-12862
  • La ville de Brest et ses installations portuaires.
    Dans le port de Brest, le cuirassé "Jean Bart" au bassin et les ateliers nouvellement construits.
  • Date : Mars 1946
  • Lieu : France / Bretagne / Finistère / Brest
  • Photographe : Inconnu
  • Origine : SCA/Marine - ECPAD
  • Référence : MARINE-589-12866
  • La ville de Brest et ses installations portuaires.
    Dans le port de Brest, un navire coulé dans un bassin de Laninon.
  • Date : Mars 1946
  • Lieu : France / Bretagne / Finistère / Brest
  • Photographe : Inconnu
  • Origine : SCA/Marine - ECPAD
  • Référence : MARINE-589-12869
10/12 Plus d'infos
  • La ville de Brest et ses installations portuaires.
    Au nord de l'École Navale, la base sous-marine allemande de Brest et ses alvéoles où les sous-marins de la Kriegsmarine se réfugiaient.
  • Date : Mars 1946
  • Lieu : France / Bretagne / Finistère / Brest
  • Photographe : Inconnu
  • Origine : SCA/Marine - ECPAD
  • Référence : MARINE-589-12863
11/12 Plus d'infos
  • La ville de Brest et ses installations portuaires.
    Le cuirassé "Jean Bart" appareille de Cherbourg sous escorte et entre au port militaire de Brest le 11 mars 1946 pour y être réparé (travaux de réparation de la coque) au bassin numéro 8 de Laninon.
  • Date : Mars 1946
  • Lieu : France / Bretagne / Finistère / Brest
  • Photographe : Inconnu
  • Origine : SCA/Marine - ECPAD
  • Référence : MARINE-589-12868
12/12 Plus d'infos

La ville de Brest et ses installations portuaires.

Le 20 septembre 1944, sur la place Anatole France, le général américain Troy Middelton, commandant le VIII Corps américain, rend la ville à son maire, Monsieur Jules Lullien. Mais il n’y a plus que des ruines à restituer aux habitants de Brest. En effet, aucune construction n’a été épargnée, la ville est presque entièrement rasée, les bombardements terrestres et aériens et leurs projectiles au napalm et au phosphore ayant causé des destructions encore jamais connues en France.

Sur le port, les quais, les grues, les cales sèches sont hors service. Les ponts ont été détruits pour couper le cours de la Penfeld, des navires ont été coulés dans le port.

Les unités du Génie effectuent un état des lieux mais n’interviennent pas dans la ville. Brest est alors trop éloignée du front et il est préférable de donner la priorité aux installations plus à l’Est.

Le reportage présente la ville et les ruines des installations portuaires dix-huit mois après la fin des hostilités. Sauf quelques restaurations, Brest est restée en mars 1946, telle qu’elle était à sa libération en septembre 1944.

partager cet article

Partager
cet article

Facebooktwittergoogle_plusmail
articles associés

Articles
associés

Conditions d'utilisation:

Pour tout usage des photographies ou vidéos d'archives qui vous sont proposées en ligne sur ce site Internet, vous pouvez contacter le +33 (0)1.49.60.58.92.