Accueil » photos » Histoire » Le 13 mai 1958 à Alger.

Le 13 mai 1958 à Alger.

Le 13 mai 1958 à Alger.

A la suite d’un ordre de grève lancé pour le 13 mai 1958, une foule nombreuse se masse au pied du monument aux morts d’Alger, au lieu-dit du plateau des Glières. Composée en majorité d’Européens, elle attend de marcher sur le gouvernement général d’Alger en brandissant des banderoles aux couleurs tricolores. Pierre Lagaillarde, leader du mouvement étudiant d’Alger, juché sur la première plate-forme du monument aux morts, a revêtu pour l’occasion sa tenue de parachutiste. Il s’apprête à conduire la manifestation. Après un dépôt de gerbe, les manifestants suivent la musique militaire qui ouvre la marche. Les voitures officielles de l’état-major tentent de se frayer un chemin dans la foule avec l’aide de la police militaire. Les manifestants arrivent devant le palais du gouvernement général et veulent pénétrer dans l’enceinte officielle. Les forces de l’ordre se tiennent prêtes à les repousser. Le colonel Ducournau, monté sur la grille du palais, tente de leur parler. Sur le “Forum”, des jets de pierres répondent aux grenades lacrymogènes. La foule parvient à envahir le gouvernement général. Les vitres sont brisées, les portes forcées par des “béliers” de fortune et les documents administratifs sont jetés par les fenêtres. Pour ramener le calme, les généraux Salan et Massu, ainsi que le colonel Thomazo, dit “Nez de cuir”, apparaissent au balcon. Massu, acclamé annonce la constitution du premier Comité de salut public.

Lancer la galerie photo