Le Commandant Charcot dans l’Antarctique

A la fin de l’année 1949, le Commandant Charcot se prépare pour renouveler la tentative de jonction des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) par les membres d’une expédition scientifique.

Le départ se fait à Brest, le 20 septembre 1949. Dans un premier temps, le navire va longer les côtes africaines avec un arrêt forcé au Cap pour déposer le corps de J.A. Martin (intendant et cinéaste), décédé au cours de la traversée.

A partir du Cap, le Commandant Charcot traverse l’océan Indien pour rejoindre le continent océanien et plus précisément Hobart, la capitale de la Tasmanie, où vont être embarquées les caisses de nourriture et de matériel nécessaires à la vie à bord et surtout à la vie sur le continent antarctique.

La traversée pour rejoindre les mers glacées s’effectue sans encombre malgré une mer assez forte, jusqu’à l’approche du « pack » (une couche de glace pouvant être assez épaisse).

Le continent est enfin en vue. Les opérations de débarquement des personnes et du matériel peuvent commencer. Tout est débarqué à l’aide des canots du Commandant Charcot. Les contremaîtres construisent les abris qui protègeront les scientifiques durant leur séjour sur cette partie de France.

Informations sur la vidéo

  • Date de l'évènement : 1950
  • Équipe de tournage : Bayle, Luc-Marie
  • Référence : SCA 42
  • Copyright : ECPAD
partager cet article

Partager
cet article

Facebooktwittergoogle_plusmail
articles associés

Articles
associés

Conditions d'utilisation:

Les photos d'actualité proposées sont libres de droit pour un usage exclusif à des fins d'information, et tant qu'elles sont accessibles en ligne sur ce site Internet pour une durée de 30 jours à compter de la date de publication de l'article associé.

Pour tout autre usage, contact devra être pris auprès du pôle commercial de l'ECPAD (+33 1.49.60.52.07). Les photos d'actualité sont téléchargeables à l'unité ou en totalité par reportage en cliquant sur l'onglet « Télécharger tout le reportage ».