• Le complexe pétrolier d'Hassi-Messaoud.
    Les installations du complexe pétrolifère d'Hassi-Messaoud. La fumée en arrière plan est celle d'une torchère.
  • Date : Janvier 1958
  • Lieu : Algérie / Hassi-Messaoud / Département des Oasis / Sahara
  • Photographe : Inconnu
  • Origine : SCA - ECPAD
  • Référence : BLED-58-681-R10
  • Le complexe pétrolier d'Hassi-Messaoud.
    Panneau indiquant le puits d'eau potable sur le site pétrolifère d'Hassi-Messaoud.
  • Date : Janvier 1958
  • Lieu : Algérie / Hassi-Messaoud / Département des Oasis / Sahara
  • Photographe : Inconnu
  • Origine : SCA - ECPAD
  • Référence : BLED-58-681-R13
  • Le complexe pétrolier d'Hassi-Messaoud.
    Des soldats de la Compagnie saharienne portée de la Légion étrangère (CSPL) sont venus rendre visite aux pétroliers d'Hassi-Messaoud.
  • Date : Janvier 1958
  • Lieu : Algérie / Hassi-Messaoud / Département des Oasis / Sahara
  • Photographe : Inconnu
  • Origine : SCA - ECPAD
  • Référence : BLED-58-681-R33
  • Le complexe pétrolier d'Hassi-Messaoud.
    Les installations du complexe pétrolifère d'Hassi-Messaoud.
  • Date : Janvier 1958
  • Lieu : Algérie / Hassi-Messaoud / Département des Oasis / Sahara
  • Photographe : Inconnu
  • Origine : SCA - ECPAD
  • Référence : BLED-58-681-R4
  • Le complexe pétrolier d'Hassi-Messaoud.
    Une équipe de forage au travail sur le site pétrolifère d'Hassi-Messaoud.
  • Date : Janvier 1958
  • Lieu : Algérie / Hassi-Messaoud / Département des Oasis / Sahara
  • Photographe : Inconnu
  • Origine : SCA - ECPAD
  • Référence : BLED-58-681-R45

Le complexe pétrolier d’Hassi-Messaoud.

Découvert en juin 1956, après des années de recherches, l’immense champ pétrolifère d’Hassi-Messaoud, situé dans le Sahara, est mis en valeur par la Société nationale de recherches de pétrole en Algérie (SNREPAL). Cette dernière dote le chantier des infrastructures nécessaires à son exploitation jusqu’au terminal de Bougie. Les équipes forent un puits et signalent sa présence par un derrick. Le puits baptisé MD1 (MD pour Messaoud) est le premier d’une série de 300 qui consacre ce gisement parmi les plus riches du monde. Malgré l’intense chaleur qui rend le travail pénible et les conditions d’hébergement difficiles dans des baraques posées à même le sable, les ouvriers préparent l’ouverture imminente du site. Seule l’arrivée d’une patrouille de la Compagnie saharienne portée de la Légion étrangère (CSPL), chargée de protéger les gisements pétrolifères du territoire, rompt l’activité quotidienne de l’équipe. Les soldats en profitent pour se désaltérer et faire provision d’eau fraîche que les pétroliers ont dû aller chercher à 1000 mètres de profondeur. En cours d’achèvement, MD1 est mis en production le 6 janvier 1958.

partager cet article

Partager
cet article

Facebooktwittergoogle_plusmail
articles associés

Articles
associés

Conditions d'utilisation:

Pour tout usage des photographies ou vidéos d'archives qui vous sont proposées en ligne sur ce site Internet, vous pouvez contacter le +33 (0)1.49.60.58.92.