• Le général Henri Giraud de 1939 à 1947 : l'Allemagne et l'évasion.
    Le général Giraud commandant la VIIe armée vient d'assister au lancement d'un pont sur l'Aa.
  • Date : 1939-1965
  • Lieu : France / Aa / Bourgogne / Côte d\'Or / Dijon / Saint-Omer / Allemagne / Königstein / Bad-Schandau / Elbe / Franche-Comté / Territoire de Belfort / Belfort / Alsace / Haut-Rhin / Mulhouse
  • Photographe : Inconnu
  • Origine : Giraud - ECPAD
  • Référence : D13-03-112
  • Le général Henri Giraud de 1939 à 1947 : l'Allemagne et l'évasion.
    A Saint-Omer, pour les fêtes de Pâques, le général Giraud assiste à un match de football entre la VIIe armée et le Corps Expéditionnaire britannique.
  • Date : 1939-1965
  • Lieu : France / Aa / Bourgogne / Côte d\'Or / Dijon / Saint-Omer / Allemagne / Königstein / Bad-Schandau / Elbe / Franche-Comté / Territoire de Belfort / Belfort / Alsace / Haut-Rhin / Mulhouse
  • Photographe : Inconnu
  • Origine : Giraud - ECPAD
  • Référence : D13-03-115
  • Le général Henri Giraud de 1939 à 1947 : l'Allemagne et l'évasion.
    La citadelle de Königstein, vue depuis le village. Le général Giraud, fait prisonnier en mai 1940, y est retenu jusqu'à son évasion le 17 avril 1942.
  • Date : 1939-1965
  • Lieu : France / Aa / Bourgogne / Côte d\'Or / Dijon / Saint-Omer / Allemagne / Königstein / Bad-Schandau / Elbe / Franche-Comté / Territoire de Belfort / Belfort / Alsace / Haut-Rhin / Mulhouse
  • Photographe : Inconnu
  • Origine : Giraud - ECPAD
  • Référence : D13-03-121
  • Le général Henri Giraud de 1939 à 1947 : l'Allemagne et l'évasion.
    Au cours d'une excursion surveillée, des généraux français prisonniers à Königstein sont accompagnés par un lieutenant allemand. Parmi eux, se trouve le général Juin.
  • Date : 1939-1965
  • Lieu : France / Aa / Bourgogne / Côte d\'Or / Dijon / Saint-Omer / Allemagne / Königstein / Bad-Schandau / Elbe / Franche-Comté / Territoire de Belfort / Belfort / Alsace / Haut-Rhin / Mulhouse
  • Photographe : Inconnu
  • Origine : Giraud - ECPAD
  • Référence : D13-03-123
  • Le général Henri Giraud de 1939 à 1947 : l'Allemagne et l'évasion.
    Le général Giraud et d'autres officiers fançais prisonniers à Königstein sont en promenade surveillée sur les rives de l'Elbe.
  • Date : 1939-1965
  • Lieu : France / Aa / Bourgogne / Côte d\'Or / Dijon / Saint-Omer / Allemagne / Königstein / Bad-Schandau / Elbe / Franche-Comté / Territoire de Belfort / Belfort / Alsace / Haut-Rhin / Mulhouse
  • Photographe : Inconnu
  • Origine : Giraud - ECPAD
  • Référence : D13-03-124
  • Le général Henri Giraud de 1939 à 1947 : l'Allemagne et l'évasion.
    Des généraux français prisonniers à Königstein sont en sortie sur les bords de l'Elbe.
  • Date : 1939-1965
  • Lieu : France / Aa / Bourgogne / Côte d\'Or / Dijon / Saint-Omer / Allemagne / Königstein / Bad-Schandau / Elbe / Franche-Comté / Territoire de Belfort / Belfort / Alsace / Haut-Rhin / Mulhouse
  • Photographe : Inconnu
  • Origine : Giraud - ECPAD
  • Référence : D13-03-125
  • Le général Henri Giraud de 1939 à 1947 : l'Allemagne et l'évasion.
    Le général Giraud dans sa cellule à Königstein. Il adresse cette photographie tenant lieu de carte postale à son épouse le 14 mars 1941.
  • Date : 1939-1965
  • Lieu : France / Aa / Bourgogne / Côte d\'Or / Dijon / Saint-Omer / Allemagne / Königstein / Bad-Schandau / Elbe / Franche-Comté / Territoire de Belfort / Belfort / Alsace / Haut-Rhin / Mulhouse
  • Photographe : Inconnu
  • Origine : Giraud - ECPAD
  • Référence : D13-03-131

Le général Henri Giraud de 1939 à 1947 : l’Allemagne et l’évasion.

Ce reportage est consacré à la vie du général Giraud pendant et après la Deuxième guerre mondiale, de 1939 à 1947.

En 1939, le général Giraud commande la VIIe armée. Le 15 mai 1940, il est nommé à la tête de la IXe armée mais, suite à la percée allemande autour de Sedan, il est fait prisonnier le 18 mai. Il s’évade de la forteresse de Königstein en avril 1942 et parvient à Alger, où il va jouer un rôle décisif.

Il prend la tête des forces françaises d’Afrique du Nord au lendemain du débarquement allié de novembre 1942 et bénéficie du soutien américain. Après l’assassinat de Darlan (en décembre 1942), il représente la souveraineté française à Alger, avec le titre de haut-commissaire en Afrique française et commandant en chef des armées. Malgré son hostilité au général De Gaulle, il est amené à coprésider avec lui le comité français de libération nationale (C.F.L.N.), constitué à Alger en juin 1943. Il est progressivement supplanté par De Gaulle puis, nommé commandant en chef des Forces françaises libres, il est de fait éliminé du pouvoir politique.

Le général Giraud abandonne la coprésidence du C.F.L.N. en novembre 1943 et démissionne de son poste de commandant en chef en avril 1944.

Il avait cependant reconstitué en Afrique du Nord, après le ralliement du général Juin, une armée française équipée par les Américains. Les victoires de Tunisie, la libération de la Corse (à partir du 9 septembre 1943) et la constitution de l’armée française qui débarqua en Italie ont été en partie le résultat de ses initiatives personnelles.

Après la guerre, il sera vice-président du Conseil supérieur de la guerre jusqu’en 1948. Décédé en 1949, il est inhumé aux Invalides.

Share

Partager
cet article

articles associés

Articles
associés

Conditions d'utilisation:

Les photos d'actualité proposées sont libres de droit pour un usage exclusif à des fins d'information, et tant qu'elles sont accessibles en ligne sur ce site Internet pour une durée de 30 jours à compter de la date de publication de l'article associé.

Pour tout autre usage, contact devra être pris auprès du pôle commercial de l'ECPAD (+33 1.49.60.52.07). Les photos d'actualité sont téléchargeables à l'unité ou en totalité par reportage en cliquant sur l'onglet « Télécharger tout le reportage ».