Accueil » Vidéos » Histoire » Le vin de l’armée, septembre 1917.

Le vin de l’armée, septembre 1917.

Durée : 310.1 secondes

Bitrate : 0 bits par seconde

nombre de frames : 7752

Codec video : h264

Codec audio : aac

Hauteur : 272 px

Largeur : 368 px

Pendant le premier conflit mondial, une grande partie de la production viticole française est destinée aux armées. Dans le département de l’Hérault, et plus précisément dans la région de Béziers, le vin produit au sein des exploitations viticoles est acheminé par train spéciaux vers la zone des armées.

A Béziers, aux docks de l’État, des fûts vides revenant des armées sont déchargés sur le quai maritime. Dans une gare ferroviaire, des ouvriers assurent, à l’aide de pompes mécaniques, les opérations de transvasement du vin dans des wagons foudres à destination du front.

Dans les environs de Servian, des ouvriers agricoles effectuent les vendanges. Le raisin est collecté sur des chariots, puis dirigé vers les pressoirs de l’exploitation pour y être foulé.