• Les forces françaises dans la guerre de Bosnie - avril 1992 - décembre 1995
    Les combats font rage à Butmir. (Sarajevo)
  • Date : Mars-Avril 1993
  • Lieu : Sarajevo
  • Photographe : Dominique Viola
  • Origine : ECPAD-ECPAD
  • Référence : 07-93-044-299
  • Les forces françaises dans la guerre de Bosnie - avril 1992 - décembre 1995
    Sur le pont du ferry Esterel, trois marsouins du 2e RIMa (régiment d’infanterie de marine), servant la Forpronu, regardent au loin le port de Rijeka. (Adriatique).
  • Date : Avril 1992
  • Lieu : port de Rijeka (Adriatique).
  • Photographe : Yann Le Jamtel, Claude Savriacouty
  • Origine : ECPAD-ECPAD
  • Référence : 07-92-107-01
  • Les forces françaises dans la guerre de Bosnie - avril 1992 - décembre 1995
    Les véhicules militaires et les blindés du 1er RIMa (régiment d’infanterie de marine) et du 126e RI (régiment d’infanterie) sont rassemblés à leur arrivée sur l'autodrome de Rijeka. De couleur blanche et siglés UN (Nation unies), ils sont destinés aux missions du bataillon français d'escorte des convois humanitaires de la Forpronu. (Croatie)
  • Date : Octobre 1992
  • Lieu : Croatie
  • Photographe : Claude Savriacouty
  • Origine : ECPAD-ECPAD
  • Référence : 07-92-214-047
  • Les forces françaises dans la guerre de Bosnie - avril 1992 - décembre 1995
    Des marsouins du 2e RIMa (régiment d’infanterie de marine), Casques bleus de la Forpronu, pénètrent dans un hangar dévasté de l'aéroport de Sarajevo en prenant garde de ne pas tomber dans une embuscade. (Sarajevo).
  • Date : Juillet 1992
  • Lieu : Sarajevo
  • Photographe : Dominique Viola
  • Origine : ECPAD-ECPAD
  • Référence : 07-92-162-002
  • Les forces françaises dans la guerre de Bosnie - avril 1992 - décembre 1995
    Une ancienne passerelle fait office d'abri fortifié pour les marsouins du RICM (régiment d’infanterie chars de marine) qui protègent le taxiway et les abords de l'aéroport de Sarajevo. (Sarajevo)
  • Date : Juillet 1992
  • Lieu : Sarajevo
  • Photographe : Dominique Viola
  • Origine : ECPAD-ECPAD
  • Référence : 07-92-162-555
  • Les forces françaises dans la guerre de Bosnie - avril 1992 - décembre 1995
    Un milicien bosniaque est en position de tir de sniper derrière un immeuble du quartier de Dobrinja. Protégé par l'angle d'un balcon, il s'apprête à tirer. (Sarajevo)
  • Date : Juillet 1992
  • Lieu : Sarajevo
  • Photographe : Dominique Viola
  • Origine : ECPAD-ECPAD
  • Référence : 07-92-162-597
  • Les forces françaises dans la guerre de Bosnie - avril 1992 - décembre 1995
    Des Casques bleus du RICM (régiment d’infanterie chars de marine) aidés par les pompiers de l'Air de l'aéroport de Sarajevo remplissent des bacs souples et des citernes en eau puisée dans un petit cours d'eau à l'aide de canalisations raccordées à un camion-pompe. (Sarajevo)
  • Date : Décembre 1992
  • Lieu : Sarajevo
  • Photographe : Claude Savriacouty
  • Origine : ECPAD-ECPAD
  • Référence : 07-92-238-033
  • Les forces françaises dans la guerre de Bosnie - avril 1992 - décembre 1995
    Un VAB (véhicule de l’avant blindé) entouré de sacs de sable fait office d'abri fortifié pour la protection des abords de l'aéroport. (Sarajevo)
  • Date : Décembre 1992
  • Lieu : Sarajevo
  • Photographe : Claude Savriacouty
  • Origine : ECPAD-ECPAD
  • Référence : 07-93-004-226
  • Les forces françaises dans la guerre de Bosnie - avril 1992 - décembre 1995
    Une section du 9e RCP (régiment de chasseurs parachutistes) récupère des familles bosniaques se trouvant à Ilidza (secteur serbe de Sarajevo) grâce à une interprète et un officier de liaison serbe, et les ramène à Sarajevo où un personnel féminin de la Croix Rouge bosniaque les prend en compte. (Sarajevo)
  • Date : Mars-Avril 1993
  • Lieu : Sarajevo
  • Photographe : Dominique Viola
  • Origine : ECPAD-ECPAD
  • Référence : 07-93-044-223
  • Les forces françaises dans la guerre de Bosnie - avril 1992 - décembre 1995
    Des militaires du RICM (régiment d’infanterie chars de marine) distribuent la soupe populaire aux habitants dans le quartier de Nedarici. (Sarajevo)
  • Date : Mars-Avril 1994
  • Lieu : Sarajevo
  • Photographe : Dominique Viola
  • Origine : ECPAD-ECPAD
  • Référence : 07-94-039-010
10/34 Plus d'infos
  • Les forces françaises dans la guerre de Bosnie - avril 1992 - décembre 1995
    À l'occasion de la visite à Sarajevo de Boutros Boutros-Ghali, Secrétaire Général de l'Onu, des habitants manifestent devant la présidence bosniaque. Lassés de l'inefficacité de l'intervention des Casques bleus dans le conflit, ils brandissent des pancartes rédigées en anglais, demandant une aide plus efficace aux militaires de la Forpronu ou leur départ. On peut lire des messages tels que "General Maurilon, my father, mother, brother and sister are killed. Save even my neighbours from sure death" (Général Morillon [commandant de la Forpronu], mes père, mère, frère et soeur ont été tués. Sauvez au moins mes voisins d’une mort certaine). (Sarajevo)
  • Date : Décembre 1992
  • Lieu : Sarajevo
  • Photographe : Claude Savriacouty
  • Origine : ECPAD-ECPAD
  • Référence : 01-93-001-05-05
11/34 Plus d'infos
  • Les forces françaises dans la guerre de Bosnie - avril 1992 - décembre 1995
    Cyrus Vance, négociateur de l'Onu en Bosnie au PTT Building, quartier-général de la Forpronu à Sarajevo. (Sarajevo)
  • Date : Décembre 1992
  • Lieu : Sarajevo
  • Photographe : Claude Savriacouty
  • Origine : ECPAD-ECPAD
  • Référence : 01-93-001-06-17
12/34 Plus d'infos
  • Les forces françaises dans la guerre de Bosnie - avril 1992 - décembre 1995
    Départ de Boutros Boutros-Ghali, Secrétaire Général de l'Onu et de sa délégation sur l'aéroport de Sarajevo sous la protection des Casques bleus français et égyptiens de la Forpronu. (Sarajevo)
  • Date : Décembre 1992
  • Lieu : Sarajevo
  • Photographe : Claude Savriacouty
  • Origine : ECPAD-ECPAD
  • Référence : 01-93-001-09-27
13/34 Plus d'infos
  • Les forces françaises dans la guerre de Bosnie - avril 1992 - décembre 1995
    François Léotard, ministre de la Défense, et le général Morillon, commandant de la Forpronu, rencontrent les fantassins du 126e RI (régiment d’infanterie) à la base opérationnelle du BAT INF 3 de Coralici, près de Bihac. (Bosnie-Herzégovine)
  • Date : Avril 1993
  • Lieu : Bosnie-Herzégovine
  • Photographe : Dominique Viola, Max Chanjou
  • Origine : ECPAD-ECPAD
  • Référence : 01-93-043-01-11
14/34 Plus d'infos
  • Les forces françaises dans la guerre de Bosnie - avril 1992 - décembre 1995
    Convoi de véhicules militaires des Casques bleus de la Forpronu sur les routes enneigées dans la vallée de Gorazde. (Bosnie-Herzégovine)
  • Date : Décembre 1992 - Janvier 1993
  • Lieu : Bosnie-Herzégovine
  • Photographe : Claude Savriacouty
  • Origine : ECPAD-ECPAD
  • Référence : 07-93-004-129
15/34 Plus d'infos
  • Les forces françaises dans la guerre de Bosnie - avril 1992 - décembre 1995
    Sur la piste de Tuzla, les infirmiers, qui transféraient des militaires canadiens blessés évacués de Srebrenica par hélicoptères Puma SA 330, ont été interrompus par des tirs de mortier. Quelques Puma ont reçu des éclats. (Tuzla, Bosnie-Herzégovine)
  • Date : Mars - Avril 1993
  • Lieu : Tuzla, Bosnie-Herzégovine
  • Photographe : Dominique Viola
  • Origine : ECPAD-ECPAD
  • Référence : 07-93-044-459
16/34 Plus d'infos
  • Les forces françaises dans la guerre de Bosnie - avril 1992 - décembre 1995
    Soldats croates musulmans du Sud près du poste d'observation français Roméo 2, au-dessus du col de Skokovi, occupé par le 92e RI (régiment d'infanterie). (Bosnie-Herzégovine)
  • Date : Décembre 1993
  • Lieu : Bosnie-Herzégovine
  • Photographe : Fabienne Seynat
  • Origine : ECPAD-ECPAD
  • Référence : 07-93-338-010
17/34 Plus d'infos
  • Les forces françaises dans la guerre de Bosnie - avril 1992 - décembre 1995
    Des pièces d'artillerie remises aux soldats français sont entreposées dans une ancienne école du quartier de Grbavica à Sarajevo. (Sarajevo)
  • Date : Mars - Avril 1994
  • Lieu : Sarajevo
  • Photographe : Dominique Viola
  • Origine : ECPAD-ECPAD
  • Référence : 07-94-039-414
18/34 Plus d'infos
  • Les forces françaises dans la guerre de Bosnie - avril 1992 - décembre 1995
    Sur Sniper avenue, dans le poste de protection tenu par les hommes du 11e RAMa (régiment d’artillerie de marine) près du PTT building, les couvertures découpées aux fenêtres servent de camouflage aux tireurs d'élite. (Sarajevo)
  • Date : Mars - Avril 1994
  • Lieu : Sarajevo
  • Photographe : Dominique Viola
  • Origine : ECPAD-ECPAD
  • Référence : 07-94-039-357
19/34 Plus d'infos
  • Les forces françaises dans la guerre de Bosnie - avril 1992 - décembre 1995
    Panneau d'avertissement "Attention snipers" dans une rue de Sarajevo. (Sarajevo)
  • Date : Mars - Avril 1994
  • Lieu : Sarajevo
  • Photographe : Dominique Viola
  • Origine : ECPAD-ECPAD
  • Référence : 07-94-039-429
20/34 Plus d'infos
  • Les forces françaises dans la guerre de Bosnie - avril 1992 - décembre 1995
    L'équipe d'observation de la cellule TACP (tactical air control party) mise en place sur l'aéroport de Sarajevo suit les évolutions d’une patrouille et l'avertit de toutes menaces sol-air. (Sarajevo)
  • Date : Février - Mars 1995
  • Lieu : Sarajevo
  • Photographe : Didier Charre et Dominique Viola
  • Origine : ECPAD-ECPAD
  • Référence : 07-95-054-669
21/34 Plus d'infos
  • Les forces françaises dans la guerre de Bosnie - avril 1992 - décembre 1995
    Les Casques bleus du 3e RPIMa (régiment parachutiste d’infanterie de marine) servant le BATINF 4 (bataillon d’infanterie) de la Forpronu tiennent le poste de contrôle du pont de Vrbanja repris aux militaires serbes le 27 mai 1995. Situé au cœur de Sarajevo sur la Miljaka, l'ouvrage est particulièrement vulnérable, car il se situe à 20 mètres des bâtiments hostiles. Au fond, les immeubles du centre-ville ont été dévastés par les tirs d'artillerie. (Sarajevo)
  • Date : Septembre - Novembre 1995
  • Lieu : Sarajevo
  • Photographe : Vincent Begon
  • Origine : ECPAD-ECPAD
  • Référence : 01-95-197-19-04
22/34 Plus d'infos
  • Les forces françaises dans la guerre de Bosnie - avril 1992 - décembre 1995
    Les autorités civiles et militaires se recueillent devant les neuf cercueils des militaires du BATINF 5 du secteur de Sarajevo tués dans un accident de chenillette le 14 mars 1995 en ralliant le secteur de Krupac pour une mission de déminage sur le mont Igman. (aéroport de Sarajevo)
  • Date : Mars - Avril 1995
  • Lieu : Sarajevo
  • Photographe : , Didier Charre et Dominique Viola
  • Origine : ECPAD-ECPAD
  • Référence : 01-95-056-02-23
23/34 Plus d'infos
  • Les forces françaises dans la guerre de Bosnie - avril 1992 - décembre 1995
    Les véhicules et les blindés (VAB, VBL et AMX-10-RC) de la BMN (brigade multinationale) ou brigade Aquila appartenant à la FRR (force de réaction rapide) défilent pour le 14 juillet sur le plateau de Glavice-Trébichevo. (Glavice Trébijevo, Bosnie-Herzégovine)
  • Date : Juin - Août 1995
  • Lieu : Glavice Trébijevo, Bosnie-Herzégovine
  • Photographe : Yann Le Jamtel
  • Origine : ECPAD-ECPAD
  • Référence : 07-95-139-213
24/34 Plus d'infos
  • Les forces françaises dans la guerre de Bosnie - avril 1992 - décembre 1995
    Les canons automoteurs 155 mm GCT AUF1 de la BMN (brigade multinationale) ou brigade Aquila appartenant à la FRR (force de réaction rapide) prennent leur position de tir dans la carrière de Babindol sur le mont Igman lors de l’opération Hermine. (Mont Igman)
  • Date : Septembre - Octobre 1995
  • Lieu : Mont Igman
  • Photographe : , Janick Marcès
  • Origine : ECPAD-ECPAD
  • Référence : 01-95-190-10-30
25/34 Plus d'infos
  • Les forces françaises dans la guerre de Bosnie - avril 1992 - décembre 1995
    La ville de Mostar est en ruine lors de la visite du général Soubirou, COM BMN (commandant de la brigade multinationale) ou brigade Aquila appartenant à la FRR (force de réaction rapide). Au premier plan, une passerelle remplace le vieux pont de Stari Most détruite apr l’artilelrie croate en novembre 1993. (Mostar)
  • Date : Juin - Août 1995
  • Lieu : Mostar
  • Photographe : Yann Le Jamtel
  • Origine : ECPAD-ECPAD
  • Référence : 07-95-139-220
26/34 Plus d'infos
  • Les forces françaises dans la guerre de Bosnie - avril 1992 - décembre 1995
    Au poste d'observation de Zuc situé à 5 km au nord-ouest de Sarajevo, après les premiers soins, un militaire du 6e RG (régiment du génie) de la DIMa (division d’infanterie de marine), blessé à la main par un sniper, est évacué sur un brancard vers le GMC (groupe médical de campagne) de Sarajevo. (Sarajevo)
  • Date : Juillet - Septembre 1995
  • Lieu : Sarajevo
  • Photographe : Xavier Pellizzari
  • Origine : ECPAD-ECPAD
  • Référence : 07-95-157-016
27/34 Plus d'infos
  • Les forces françaises dans la guerre de Bosnie - avril 1992 - décembre 1995
    Près du check-point bosniaque de Malo Polje, des soldats bosniaques dépannent leur véhicule, tandis qu’un VBL (véhicule blindé léger), un VAB (véhicule de l’avant blindé) et un camion de la Forpronu se sont arrêtés. (Malo Polje, Mostar)
  • Date : Août - Novembre 1995
  • Lieu : Malo Polje, Mostar
  • Photographe : Janick Marcès
  • Origine : ECPAD-ECPAD
  • Référence : 07-95-171-0190
28/34 Plus d'infos
  • Les forces françaises dans la guerre de Bosnie - avril 1992 - décembre 1995
    Au marché de Markalé, un panneau commémoratif et des gerbes de fleurs ont été déposés à l'emplacement où est tombé l'obus serbe le 28 août 1995. (Sarajevo)
  • Date : Septembre - Novembre 1995
  • Lieu : Sarajevo
  • Photographe : Vincent Begon
  • Origine : ECPAD-ECPAD
  • Référence : 01-95-197-14-25
29/34 Plus d'infos
  • Les forces françaises dans la guerre de Bosnie - avril 1992 - décembre 1995
    Extraction d'une bombe tombée près d'une maison par les soldats du 17e RGP (régiment du génie parachutiste) à Hadzici. (Hadzici)
  • Date : Octobre 1995
  • Lieu : Hadzici
  • Photographe : Vincent Begon
  • Origine : ECPAD-ECPAD
  • Référence : 01-95-197-27-35
30/34 Plus d'infos
  • Les forces françaises dans la guerre de Bosnie - avril 1992 - décembre 1995
    Sur Sniper avenue, les Casques bleus français du BATINF 4 (bataillon d’infanterie) de la Forpronu, affectés au poste SPOT 31, protègent la population civile des balles des snipers en accompagnant les passants qui veulent se rendre de l'autre côté de l'avenue avec un VAB (véhicule de l'avant blindé). (Sarajevo)
  • Date : Juillet - Septembre 1995
  • Lieu : Sarajevo
  • Photographe : Xavier Pellizzari
  • Origine : ECPAD-ECPAD
  • Référence : 07-95-157-137
31/34 Plus d'infos
  • Les forces françaises dans la guerre de Bosnie - avril 1992 - décembre 1995
    Le général d'armée Monchal, CEMAT (chef d'état-major de l'armée de terre) visite le dispositif de protection en milieu urbain anti-sniping du BATINF 4 (bataillon d’infanterie) de la Forpronu, servi par les Casques bleus du 3e RPIMa (régiment parachutiste d’infanterie de marine). Le dispositif est représenté à l'aide d'une maquette du centre-ville. (Sarajevo)
  • Date : 25 Novembre 1995
  • Lieu : Sarajevo
  • Photographe : Vincent Begon
  • Origine : ECPAD-ECPAD
  • Référence : 01-95-216-17-28
32/34 Plus d'infos
  • Les forces françaises dans la guerre de Bosnie - avril 1992 - décembre 1995
    Un VAB (véhicule de l’avant blindé) blanc de la Forpronu assure la sécurité de l'aéroport de Sarajevo réouvert. (Sarajevo)
  • Date : Décembre 1995
  • Lieu : Sarajevo
  • Photographe : Vincent Begon
  • Origine : ECPAD-ECPAD
  • Référence : 01-95-239-10-21
33/34 Plus d'infos
  • Les forces françaises dans la guerre de Bosnie - avril 1992 - décembre 1995
    Sur Sniper avenue, un VAB (véhicule de l’avant blindé) aux couleurs de l'Ifor (implementation force) équipé d'une tourelle avec canon de 20 mm et mitrailleuse de 7,62 mm, appartient au dispositif anti-sniping pour protéger les habitants. (Sarajevo)
  • Date : Décembre 1995 - Janvier 1996
  • Lieu : Sarajevo
  • Photographe : Vincent Begon
  • Origine : ECPAD-ECPAD
  • Référence : 01-96-015-20-31
34/34 Plus d'infos

Les forces françaises dans la guerre de Bosnie avril 1992 – décembre 1995

Le vingtième anniversaire du début de la guerre en Bosnie-Herzégovine, qui a suivi la reconnaissance internationale de son indépendance en avril 1992, est l’occasion d’un retour sur les images réalisées par les opérateurs de l’ECPA (Établissement cinématographique et photographique des armées). En effet, ces reporters ont accompagné dans leur action les militaires de l’armée française, déployés dans une force d’interposition sous mandat international, la Forpronu (force de protection des Nations unies), puis dans la BMN (brigade multinationale) de la FRR (force de réaction rapide), jusqu’aux accords de paix de Dayton en décembre 1995.

Un portfolio de 34 photographies, accompagné d’un dossier de présentation, et d’un montage vidéo d’une douzaine de minutes, constitués d’images issues des fonds photographiques et filmiques conservés à l’ECPAD, illustrent le déroulement du conflit.

partager cet article

Partager
cet article

Facebooktwittergoogle_plusmail
articles associés

Articles
associés

Conditions d'utilisation:

Pour tout usage des photographies ou vidéos d'archives qui vous sont proposées en ligne sur ce site Internet, vous pouvez contacter le +33 (0)1.49.60.58.92.