« Mai 58, le printemps du général » sur France 5 dimanche 6 mai

Images d’archives et explications d’historiens à l’appui, ce documentaire retrace, par le détail, les événements qui, en mai 1958, ont permis le retour du général de Gaulle au pouvoir.

À en croire son petit-fils Yves, « en 58, de Gaulle ne pensait pas revenir au pouvoir ». Et pourtant les retrouvailles entre les Français et le général ne vont pas tarder. Au mois d’avril de cette année-là, la IVe République est en pleine déliquescence et le président René Coty ne peut que constater l’incapacité des députés à former un gouvernement. De l’autre côté de la Méditerranée, à Alger, il faut faire face au FLN qui aspire à l’indépendance.

Alors que la France tangue et s’enfonce dans le bourbier algérien, le général, retiré de la vie politique depuis 1946, attend tranquillement son heure à Colombey. C’est le moment que choisissent les gaullistes pour « réactiver tous leurs réseaux de la France libre », selon l’historienne Chantal Morelle. Des milliers de lettres vont être déposées ou envoyées à l’Élysée pour réclamer le retour de l’homme providentiel. Tout se met en place progressivement.

Le 5 mai, Coty lui fait parvenir un message pour savoir s’il envisagerait de revenir aux affaires. Avec toute l’habileté politique dont il est capable, de Gaulle va se servir de la situation. À la fin du mois, le président de la République exhorte le Parlement à céder la place au général et à un gouvernement de salut national. Ce dernier pose ses conditions : les pleins pouvoirs et une nouvelle Constitution qui sera soumise au référendum et ratifiée quatre mois plus tard.

partager cet article

Partager
cet article

Facebooktwittergoogle_plusmail
articles associés

Articles
associés

Conditions d'utilisation:

Pour tout usage des photographies ou vidéos d'archives qui vous sont proposées en ligne sur ce site Internet, vous pouvez contacter le +33 (0)1.49.60.58.92.