• Sangaris : Inauguration du monument à la mémoire des militaires français morts en RCA
    Lundi 23 février 2015, sur le camp de M’Poko, à Bangui en République centrafricaine, le général Bellot des Minières, commandant la force Sangaris, a inauguré le monument honorant la mémoire des militaires français morts dans ce pays. Crédits photo: ECPAD /EMA.
  • Sangaris : Inauguration du monument à la mémoire des militaires français morts en RCA
    Lundi 23 février 2015, sur le camp de M’Poko, à Bangui en République centrafricaine, le général Bellot des Minières, commandant la force Sangaris, a inauguré le monument honorant la mémoire des militaires français morts dans ce pays. Crédits photo: ECPAD /EMA.
  • Sangaris : Inauguration du monument à la mémoire des militaires français morts en RCA
    Lundi 23 février 2015, sur le camp de M’Poko, à Bangui en République centrafricaine, le général Bellot des Minières, commandant la force Sangaris, a inauguré le monument honorant la mémoire des militaires français morts dans ce pays. Crédits photo: ECPAD /EMA.

Sangaris : Inauguration du monument à la mémoire des militaires français morts en RCA

Lundi 23 février 2015, sur le camp de M’Poko, à Bangui en République centrafricaine, le général Bellot des Minières, commandant la force Sangaris, a inauguré le monument honorant la mémoire des militaires français morts dans ce pays.

En présence du représentant de l’ambassadeur de France M. Vuillaume, du général Hingray, chef d’état-major de la MINUSCA, du général Bacquet, commandant la mission EUFOR RCA et du colonel Jamin, attaché de Défense, la cérémonie rassemblait des troupes de chaque détachement français présent sur le théâtre afin de rendre hommage aux 15 militaires français morts en RCA depuis 1979.

Le commandant de Sangaris a souligné au cours de cette cérémonie « le dévouement, le courage et l’abnégation » dont ont fait preuve nos soldats morts au service de notre pays engagé au coté du peuple centrafricain depuis plus de trente ans. Ce 23 février marque également le premier anniversaire de la mort du caporal-chef Dolet, victime d’un accident dans la région de Bouar.

Le général Bellot des Minières a rappelé que le sacrifice des militaires français n’est pas vain, et que l’engagement de la France au côté des forces internationales et des forces centrafricaines permet un retour progressif de la Centrafrique vers la paix et l’aide à sortir peu à peu de la crise.

Engagée depuis 1979 en Centrafrique avec les opérations Barracuda, Almandin, Boali puis Sangaris, la France y a perdu 15 militaires. « C’est pour glorifier et perpétuer leur mémoire que ce monument a été érigé. Leurs noms passent à la postérité, soyons fiers de leur sacrifice ».

Environ 2 000 militaires français sont actuellement déployés dans l’opération Sangaris, aux côtés des 8 500 hommes de la MINUSCA. Lancée le 5 décembre 2013 par le président de la République, l’opération Sangaris vise à rétablir un niveau de sécurité minimal en République centrafricaine et à accompagner la montée en puissance progressive de la mission de l’ONU.

partager cet article

Partager
cet article

Facebooktwittergoogle_plusmail
articles associés

Articles
associés

Conditions d'utilisation:

Pour tout usage des photographies ou vidéos d'archives qui vous sont proposées en ligne sur ce site Internet, vous pouvez contacter le +33 (0)1.49.60.58.92.