Entre 1955 et 1962, deux millions de soldats sont envoyés en Algérie pour des « opérations de maintien de l’ordre », comptant parmi eux la majorité des jeunes appelés français. L’indépendance de l’Algérie et la fin de la guerre voient le départ de plusieurs centaines de milliers de personnes, civils comme militaires, Européens et Algériens. Les opérateurs du SCA et les photographes amateurs militaires, sont les auteurs de nombreux témoignages en films et en photographies. L’exposition raconte ce mouvement des arrivées et des départs, caractéristique de la fin de l’Empire colonial français et des drames humains qui s’y sont noués.

TAM-ALG-857-10

Image 6 parmi 6

TAM-ALG 857-10. Alger, 15 juin 1964. Des soldats attendant l’embarquement pour Marseille. © Gérard MASSON/ECA/ECPAD/Défense/TAM-ALG 857-10