L’ECPAD collecte, conserve et communique des fonds d’images entrés par voie de don, de dépôt, de legs et d’achat. Collectées, inventoriées et reconditionnées, ces collections offrent au public une vision plus large sur des thèmes variés en lien avec l’activité militaire de la France : conflits armés, vie quotidienne des militaires, occupations en temps de paix, intérêt pour l’ethnologie, activités du ministère sur le territoire national ou en opérations extérieures.

Des fonds entrés par voie extraordinaire

Ces fonds, constitués de 419 000 photographies et de 800 films, émanent de particuliers, d’associations et d’entreprises en lien avec le milieu de la Défense.

Œuvres de photographes et de cinéastes non-professionnels pour la plupart, ces fonds et ces collections témoignent de l’engouement précoce des militaires pour ces médias d’enregistrement du réel, bien avant que l’institution militaire ne crée la section photographique de l’armée, en 1915.

Ces archives dévoilent la variété et l’évolution des procédés techniques mis en œuvre depuis le XIXsiècle, depuis la photographie argentique jusqu’à l’avènement du numérique au tournant des années 2000. L’image animée, depuis l’essor des supports substandards à partir des années 1920 avec la pellicule 9.5 mm, jusqu’à la production numérique contemporaine, y est également richement représentée. Entremêlant vues familiales et images documentaires, ce corpus réunit un savant mélange des genres photographiques et cinématographiques, à la charnière entre loisirs personnels et activités professionnelles.

Les archives privées constituent par ailleurs une source précieuse pour de nombreux sujets d’études tels que l’expansion coloniale de la France dès 1880 (fonds Albert d’Amade), les conflits mondiaux (fonds Louis-Joseph Suchet d’Albufera), les guerres de décolonisations (fonds Claude Roudeau) ainsi que la vie quotidienne des armées en opérations à partir des années 1950 (fonds Yves Cudennec).

Parmi ses dépôts, L’ECPAD conserve des films répartis en séries, tels ceux du musée de l’Air et de l’espace ou de la Fondation Charles de Gaulle. Depuis 2005, il conserve et communique le fonds photographique de la Documentation française. Ce corpus de 77 000 clichés est organisé au sein de quatre grandes collections portant sur la seconde guerre mondiale, l’Afrique noire francophone, l’évolution de la France entre 1950 et 2002 (collection « Images de France ») et l’évolution du paysage urbain à Paris et en région parisienne entre 1959 et 2002 (collection « Vues aériennes obliques »).

Enfin, des achats en ventes publiques permettent d’enrichir les fonds photographiques portant sur la guerre de 1870-1871 et sa mémoire (collection Gemmi de Prévôt), le fait colonial (fonds Edgard et Jules Imbert), la première guerre mondiale (fonds Paul Lekieffre), la seconde guerre mondiale (fonds Georges Goldner) et la guerre d’Algérie (fonds Marc Flament).

Pour toutes questions, contactez-nous.