Prestations

La production audiovisuelle

Le pôle production de l’ECPAD s’appuie sur des compétences particulières et des équipements spécialisés lui permettant de maitriser l’ensemble de la chaîne, de la captation des images à leur intégration sur le support choisi par le commanditaire.

Il est organisé en départements correspondant aux grandes étapes de la réalisation d’un produit audiovisuel complet : les départements Moyens de tournage, Post production/Actualités et Multimédia utilisent les techniques numériques les plus récentes pour mener à bien les missions qui leur sont confiées.

Les opérations extérieures :

L’ECPAD met à la disposition de l’Etat major des armées des équipes images militaires interarmées chargées de couvrir les opérations extérieures (OPEX) dans lesquelles sont impliquées les armées françaises, le cas échéant dans le cadre d’opérations multilatérales.

Une équipe est composée d’un officier qui tient le rôle d’un journaliste dans une équipe TV, d’un opérateur de prise de vues et d’un reporter photographe.

Un monteur d’astreinte est disponible 24h/24 à l’ECPAD pour réceptionner les images envoyées par les équipes sur le terrain, les monter puis les diffuser aux médias.

Mission des équipes images : Fournir des images d’actualités pour les médias

L’équipe dispose de moyens de transmission autonomes (Inmarsat-Bgan) pour envoyer des reportages photo ou des « bandes éléments vidéo » à l’ECPAD.

Après réception par l’ECPAD et transmission à l’EMA/COM, ces images sont mises à la disposition des chaînes de TV, préalablement alertées, à travers le réseau SERTE.

L’utilisation de ces images par les JT est libre de droits pendant 30 jours. Un système de serveur FTP est mis en place au profit des médias.

Prestations événementielles :

Seul organisme de la Défense disposant de moyens lourds de captation d’image, de son et de diffusion en direct, l’ECPAD est en mesure de couvrir par un dispositif multi caméras, les grands événements intéressant le ministère, ses établissements ou ses partenaires institutionnels : cérémonies et commémorations nationales, présentations dynamiques des armées, etc.

En 2009, l’ECPAD a participé à 25 événements, parmi les plus importants :

  • Présentation commune des armées à Toulon au profit de l’IHEDN,
  • Sommet de l’OTAN à Strasbourg – 60e anniversaire,
  • Commémoration de la Seconde Guerre mondiale en présence du président de la République,
  • 65e anniversaire du débarquement de Normandie,
  • Défilé du 14 juillet sur les Champs-Élysées,
  • Anniversaire de la libération de Paris,
  • Couverture des cérémonies commémoratives du 11 novembre.
Les moyens de tournage et de reportage :
  • 20 caméras HD au standard broadcast
  • 16 appareils photo Nikon D3 + 4 appareils photo Nikon D3S
  • 1 car régie vidéo numérique – 8 sources vidéo
  • 1 car régie son numérique – 32 pistes
  • 1 studio de prise de vues (photo, vidéo)
  • Moyens de transmission satellitaires, équipements d’enregistrement sonore, moyens lourds de tournage, éclairage et travelling.
Les moyens de post production :
  • Une régie de réception et de diffusion : IMMARSAT, GLOBECAST, SERTE, FTP
    Ces moyens permettent la réception et la diffusion de photos et vidéos provenant de nos équipes de reporters où qu’ils soient projetés.
  • Un système de montage collaboratif sur base AVID INTERPLAY/ISIS, connecté à :
  • 11 salles de montage HD
  • 1 salle de finition et d’étalonnage
  • 2 stations de trucage 2D (after effects)
  • 1 station d’infographie 3D (MAYA)
  • 2 studios son 5+1 (Protools HD interplay) + 1 studio son stéréo : mixage, conception sonore
  • 1 studio de création musicale
Les moyens d’intégration multimédia :
  • 3 stations internet et CD
  • 3 stations DVD + 1 station encodage
  • 4 stations PAO Infographie
Les moyens photographiques :
  • un minilab Fuji-frontier pour les tirages en nombre
  • un agrandisseur numérique « lambda » de marque Durst pour les tirages grand format

Les archives

Le Pôle des archives de l’ECPAD collecte, conserve, décrit et valorise les archives audiovisuelles et photographiques de la défense. Ces collections représentent aujourd’hui près de 5 millions de clichés et 26 100 titres de films soit environ 150 000 éléments physiques, mis à la libre consultation du public au sein de la Médiathèque du fort d’Ivry.
Les fonds d’archives :

Le pôle des archives conserve la production de l’établissement depuis son origine (1915).
Les collections de l’ECPAD sont enrichies chaque année par les versements internes d’images (rushes et photographies) réalisées par ses reporters en opérations extérieures ou lors de missions intérieures, mais aussi par les produits finis, commandités par des clients extérieurs.

L’ECPAD reçoit régulièrement le versement externe des images d’autres organismes relevant de la défense. Enfin, les personnes privées peuvent faire don à l’établissement de collections de photographies et de films amateurs en rapport avec l’histoire militaire. Ces images complètent les fonds en offrant un éclairage singulier voire inédit par rapport au point de vue officiel des reporters militaires. L’ECPAD prend en charge tous les travaux nécessaires à la sauvegarde matérielle de ces précieux documents.

La sauvegarde des fonds :

Ces documents fragilisés par le temps font depuis 2005 l’objet d’un plan de sauvegarde et de numérisation qui contribue à la préservation des supports grâce à des marchés passés avec des laboratoires extérieurs : sauvegarde des films en nitrate de cellulose et en acétate de cellulose sur support polyester, transfert des films du support pellicule à des cassettes beta numérique, restauration des premiers supports vidéo, encodage des vidéo en fichiers Mpeg4 et enfin numérisation des collections photographiques.

Au 31 décembre 2011, 11 500 titres de films issus de tous les fonds et 900 000 clichés appartenant aux différentes collections ont été numérisés.

La consultation des fonds :

Le traitement documentaire des collections assuré par une équipe de documentalistes audiovisuels, a permis d’intégrer à la base de données multimédia Médiathèque de la défense 320 000 notices documentaires comprenant 900 000 photographies et 11 500 films, tous fonds confondus. Cette base de données est librement et gratuitement consultable à la Médiathèque ouverte au public du lundi au mercredi de 9h à 17h, le jeudi de 9h à 21h et le vendredi de 9h à 16h.

Les différents fonds d’archives :
  • Fonds Première Guerre mondiale :

110 000 clichés sur plaques de verre et 2 000 films muets réalisés entre 1915 et 1919.

  • Fonds Deuxième Guerre mondiale français et allié :

104 500 photographies et 2810 films réalisés par le Service cinématographique des armées,et par les services cinématographiques britannique et américain entre 1939 et 1945.

  • Fonds Deuxième Guerre mondiale allemand :

310 000 photographies et 1117 films réalisés par les opérateurs militaires allemands entre 1939 et 1945.

  • Fonds Indochine :

82 000 photographies en noir et blanc et environ 3 000 films réalisés entre 1945 et 1956.

  • Fonds Algérie :

157 600 photographies et 1125 films réalisés entre 1945 et 1964.

  • Fonds contemporain 1946-2005 :

2,2 millions de photographies et plus de 8 000 titres de films réalisés entre 1946 et 2005.

  • Fonds Actualité :

225 000 photographies et plus de 1500 titres de films réalisés depuis 2005.

  • Fonds Défense :

976 000 photographies et plusieurs centaines de titres de films réalisés par les unités et les OICD.
Collection en cours d’inventaire, dans le cadre des conventions signées depuis 2008 et des versements antérieurs.

  • Fonds privés :

72 000 photographies et une centaine de films amateurs, réalisés entre la fin du XIXe siècle et aujourd’hui.

  • Collection de la Documentation française :

76 000 photographies correspondant à 4 fonds documentaires :

  • Le fonds 2e Guerre mondiale (20 000 photographies),
  • Le fonds Afrique noire francophone (8 000 photographies),
  • Le fonds Images de France (40 000 photographies),
  • Le fonds Vues aériennes obliques de Paris et IDF (8 000 photographies).
Les magasins de conservation :
  • 2 magasins de conservation réfrigérés, pour les films en acétate de cellulose, construits en 2007 dans une première poudrière (capacité d’accueil : 21 000 bobines), température de 3° C et 12° C, humidité relative contrôlée à 40 %.
  • 2 magasins de conservation réfrigérés, pour les films en acétate de cellulose, construits en 2009 dans une seconde poudrière (capacité d’accueil : 30 000 bobines), température de 3° C et 12° C, humidité relative contrôlée à 40 %.
  • 1 magasin de conservation réfrigéré et sécurisé pour les films en nitrate de cellulose construit en 2009 (capacité d’accueil : 20 000 bobines), température de 2° C et humidité relative contrôlée à 30 %.

Les actions culturelles et pédagogiques

L’ECPAD a mis en place au cours de l’année 2008 des actions pédagogiques à destination du monde de l’enseignement primaire et secondaire, ainsi que des actions scientifiques à destination de l’université. L’ECPAD est le partenaire professionnel du Master « Conservation et documentation de l’image et du son » de l’Université Paris 12.

L’ECPAD propose des activités pédagogiques encadrées aux élèves des lycées et collèges permettant de retracer les différentes représentations des grands conflits du XXe siècle et de découvrir l’histoire et l’évolution des techniques photographiques et cinématographiques.

L’ECPAD a ainsi reçu dans ses murs plus de 900 élèves du niveau CE2 au niveau Master et fait découvrir son patrimoine à près de 700 élèves lors de séances pédagogiques tenues hors les murs.

Les ateliers d’analyse d’images :

Projection de films et/ou extraits de films provenant des fonds de l’ECPAD suivie d’une heure de présentation et de débat.

Les ateliers pratiques :

L’histoire d’un siècle de techniques de prises de vues.
Découverte des anciens supports photographiques et cinématographiques et des appareils utilisés par les opérateurs de l’armée

La découverte des métiers de l’image :

Découverte des métiers et des outils de travail de la chaine de postproduction.
Rencontre avec des professionnels du montage, de l’image et du son.
(Réservé aux classes option cinéma)

L’ECPAD participe à différentes manifestations patrimoniales :

  • Les Rendez-vous de l’Histoire de Blois
  • Les Rencontres internationales du cinéma de patrimoine à Vincennes
  • Le Congrès de la FIAF
  • Le Festival du Film de Compiègne
  • Les manifestations culturelles du Musée de l’Armée : « L’Europe et la Grande Guerre », « La Pologne dans la Seconde Guerre mondiale », « Cinéma à l’Appel » dans le cadre des commémorations du 70e anniversaire de l’Appel du 18 juin,…

Par ailleurs les cadres du pôle archives sont régulièrement sollicités pour des travaux d’expertise auprès des institutions patrimoniales.

Les actions commerciales

La fonction du pôle commercial comprend un volet stratégique  (développement de thématiques déclinables sur plusieurs supports et accessibles par plusieurs moyens de diffusion) et un volet tactique (implantation dans des réseaux captifs, gain de parts dans les autres réseaux). Ces deux axes trouvent leur application dans la gestion de productions audiovisuelles dites « de commande » et la gestion des revues de la Défense qui génèrent des volumes financiers importants.
L’activité commerciale témoigne de la mise en œuvre d’une politique de développement construite, qui a trouvé sa cible et qui s’appuie sur la conjonction de plusieurs actions :
  • La valorisation des savoir-faire techniques et des fonds d’archives par la production de documentaires historiques
  • La reconnaissance de ces savoir-faire par les télédiffuseurs (France Télévisions – Histoire – Toute l’Histoire – Odyssée – Ushuaia TV – TF1) et les producteurs (CC & C – Cinétévé – Phares et Balises – Galatée – Programm33 – Bonne Pioche – Les films du Large – XBO – Beau comme une image – Agat films – La cuisine aux images – Histodoc…)
  • La validation du concept « multi – support » permet des gains de productivité (recherche documentaire – création – offre commerciale globale) en déclinant une gamme de produits reliés par une thématique (Force Noire – 1ère guerre mondiale – Front d’Orient/Roumanie – 2nde Guerre mondiale) et en réduisant les coûts.
Par la combinaison de toutes ces actions, le pôle commercial a contribué, en phase avec les autres pôles, à placer l’établissement dans une position favorable pour entamer rapidement un deuxième cycle de développement qui a conduit à :
  • Rechercher de nouveaux financements et poursuivre le développement de partenariats
  • Innover en proposant des solutions concrètes et applicables aux modèles financiers publics pour diffuser dans le grand public
  • Implanter l’établissement comme un acteur majeur de manifestations culturelles reconnues (Rendez-vous de l’Histoire de Blois – Cycle de cinéma du musée de l’Armée – Festival de Vincennes)
  • Imposer l’établissement comme un carrefour de compétences dans la gestion, la valorisation et la mise à disposition des fonds d’archives (DMPA – SHD– Grands Musées)
  • Conduire des actions commerciales vers les grandes associations du Monde Combattant (Gueules cassées – FNAM – Souvenir Français – FSALE – Union Nationale des Combattants)
  • Proposer des actions à l’international en prospectant notamment en Europe Centrale, à la redécouverte de son histoire récente (Roumanie – Pologne – Slovaquie – Russie), avec l’objectif de promouvoir un modèle qui conjugue conservation – production et développement.
Mise en œuvre :
  • Commercialisation des droits du fonds d’archives audiovisuelles des armées,
  • Valorisation des fonds par des coproductions ou des coéditions,
  • Régie publicitaire des magazines de Défense,
  • Veille commerciale.
Organisation du pôle commercial :

Marketing et prospective
Le département marketing et prospective participe à l’élaboration et à la mise en œuvre de la politique commerciale en développant une stratégie de communication et de promotion des produits. Il développe et gère les projets de production et de coproduction ainsi que l’activité d’édition audiovisuelle avec le distributeur. Il favorise la prospection et la satisfaction client.

Ventes
Tout en assurant la veille des médias à des fins d’évaluation, le département des ventes est l’interlocuteur privilégié des professionnels des médias. Possédant une expertise reconnue dans le domaine juridique audiovisuel, il assure en même temps la diffusion des produits finis (DVD – expositions – ouvrages – produits dérivés).

Suivi de production
Le chargé de production conseille, évalue financièrement et accompagne le client dans la réalisation de sa production, il est le point d’entrée unique pour tout commanditaire extérieur.

Gestion des revues de Défense
Volet financier, le département des publications de Défense gère les abonnements payants aux revues, les insertions publicitaires et le suivi individualisé des abonnés.