2 553 692 photographies
12 000 titres de films
1919-aujourd’hui
Images fixes consultables sur poste informatique : 22,48 %*
Images animées consultables sur poste informatique : 35 %*
*Données 2019

La partie photographique du fonds traite des actions menées par les forces armées françaises, qu’elles soient déployées en métropole, en outre-mer (Maroc et Tunisie avant leur indépendance, DOM-TOM) ou à l’étranger (Allemagne avec les forces françaises en Allemagne dans les années 1950).

Les activités du ministre de la défense et celles du chef d’état-major des armées, les exercices militaires, les matériels, l’aide et la protection apportées aux populations, les grandes cérémonies militaires (collections 8 mai, 14 juillet, 11 novembre) y sont également regroupées. D’autres collections, telles celles du magazine Terre Air Mer (collection TAM) destiné aux appelés, sont conservées à l’ECPAD.

DIA 90 315 52
1990 – Dijon
Profil de l’avant d’un Mirage 2000 et du pilote aux commandes peu après le décollage.
Photographe Didier Charre

Les principales OPEX auxquelles participent les armées françaises sont systématiquement photographiées et regroupées sous forme de collections : Corée (1951-1953), Suez (1956), Kolwezi (1978), Liban (1978-2012), Tchad (1970-2009), guerre du Golfe(1990-1992), Bosnie-Herzégovine (1991-2004), Rwanda (1993-1994), Macédoine et Kosovo (1998-2007), Côte d’Ivoire(1994-2011), Afghanistan (2010-2015), République démocratique du Congo (1991- 2008), Mali (2013-2015), République centrafricaine (1992-2015) dont l’opération Boali (2014).

La partie cinématographique du fonds aborde les mêmes thèmes que ceux énoncés ci-dessus, sous diverses formes : magazines d’actualités cinématographiques puis télévisées, documentaires, fictions, films d’instruction, films promotionnels, épreuves de tournage. Ce fonds documentaire comprend majoritairement des films sur pellicule 35 mm ou 16 mm, ainsi que des milliers de vidéogrammes (Umatic, VHS, Beta, etc.).

D’autres supports visuels, souvent méconnus, comme les films fixes (pellicule 35 mm projetée image par image) ou les diaporamas sonores, projetés pour les besoins de l’instruction militaire, offrent un large corpus d’images réalisées dans le cadre du service national ou du lien armée-nation.