La Grande Guerre marque un tournant majeur dans l’usage de la photographie. En moins de quatre ans, elle devient un outil d’information de masse incontournable : des dizaines de milliers de photographies sont prises, grâce au travail des opérateurs de la Section photographique de l’armée mais aussi grâce aux soldats photographes amateurs, qui documentent la guerre qu’ils vivent.

Toute l’année, le Mémorial 14-18 présente des centaines de photographies dans son Centre d’Histoire. Mais connaissez-vous les histoires qui se cachent derrière ces images ? Comment nous sont-elles parvenues, plus de 100 ans après la Grande Guerre et comment influencent-elles encore les reporters de guerre d’aujourd’hui ?

Grâce à la présentation d’une soixantaine de photographies issues des archives de l’ECPAD, mais également d’appareils de prise de vue, de journaux et de fascicules contemporains de la Grande Guerre, l’exposition « Derrière les images. Photographier la guerre » retrace l’histoire de la pratique photographique pendant le conflit, de ses usages institutionnels comme amateurs pour présenter le cheminement d’une image, de sa création à sa diffusion. L’exposition est accompagnée d’un dispositif de réalité augmentée sur certaines images.

À cette occasion, le photographe Édouard Élias présente deux photographies prises au Donbass en Ukraine entre 2014 et 2018 qui résonnent de manière troublante avec les images de la Première Guerre mondiale.

INFOS PRATIQUES
« Derrière les images. Photographier la guerre », du 6 février au 27 juin 2021.
Exposition conçue par un commissariat issu des deux institutions partenaires :
• Pour le Mémorial 14-18 : Tiphaine Rin, chargée de la programmation culturelle et des publics, Mathilde Bernardet, médiatrice ;
• Pour l’ECPAD Marlène Faivre, adjointe au chef du département de la médiation et des publics, Manon Jeanteur, chargée des actions culturelles.

Mémorial 14-18 Notre-Dame-de-Lorette
102 rue Pasteur – 62801 Souchez
03 21 74 83 15
contact@memorial1418.com
www.memorial1418.com