Les artistes cinéastes Julie Bellard et Alexander Larson ont été choisis à la suite d’un appel à projets lancé conjointement par l’Observatoire de l’Espace – CNES et l’ECPAD. Entrés en résidence à l’ECPAD en juin dernier, les artistes ont pu mener des recherches parmi nos archives vidéo, leur première source d’inspiration pour une réalisation vidéo contemporaine.

Cette création originale, à la croisée entre l’art et la science, revient sur les prémices de la conquête spatiale française. Le film ainsi créé retrace l’activité de la première base spatiale française en Algérie, où les premières fusées françaises ont décollé et montre les fragments de vie quotidienne d’un endroit secret et aujourd’hui disparu.

« Ce qui est assez intéressant c’est de détourner l’archive, de créer tout un univers, de pouvoir raconter des choses qui ne sont pas en lien avec les images qu’on voit et de faire que le spectateur imagine une histoire avec les images qu’on voit. » –  Julie Bellard

« J’ai été surpris par la variété des choses qui ont été filmées, on y trouve des petits trésors. » – Alexander Larson

Le CNES a présenté en exclusivité leur travail lors de l’exposition Dissipation, à l’occasion des journées européennes du patrimoine en septembre 2019. D’autres créations, des archives photos, des documents ainsi qu’un travail sociologique y éclairent également les balbutiements de la conquête spatiale.

L’œuvre entrera par ailleurs dans la collection de l’Observatoire de l’Espace mise en dépôt au Fond Régional d’Art Contemporain Occitanie – Toulouse.

Grâce à leur partenariat, l’ECPAD et le CNES reviennent sur une période méconnue pour offrir un voyage dans l’espace et dans le temps.